La Douleur du Fantôme, de Michel Canesi & Jamil Rahmani

Présentation de l’éditeur :

Un célèbre avocat retrouvé noyé sur une plage de Biarritz, un message cryptique : « Une dame enveloppée dans le soleil… dragon roux… son enfant fut enlevé et conduit… la guerre dans le ciel… » Il n’en faut pas plus à la jeune Charlotte de Montbrun, qui a croisé l’avocat et sa nièce, Hélène Weinstein, première danseuse de l’Opéra de Paris, pour affronter le mystère. Un mystère qui va s’épaississant lorsqu’un magicien, Manuel Gomez, avale en direct à la télévision un calice bouillonnant d’azote liquide, et qu’une flèche, tirée du plafond de l’Opéra Garnier, blesse la première danseuse en pleine représentation du Lac des cygnes !
Cascade d’évènements insolites, assassinats étranges superbement mis en scène, tous les ingrédients sont réunis dans ce thriller à l’esprit décalé, où notre héroïne, fascinée par le Net, tourmentée par l’incompréhensible disparition de sa mère, mène l’enquête avec obstination, sans se méfier assez des pièges de la Toile…
Un roman, résolument français, aux accents à la fois baroques et ultracontemporains.


Editeur : Phébus
Année d’édition : 2010
Langue : Française
Nombre de pages : 308

Avis (très) personnel :

Je tiens tout d’abord à remercier Babelio et les éditions Phébus, grâce à qui j’ai reçu ce livre, dans le cadre du programme Masse Critique.

L’histoire est décomposée en chapitres assez courts. Au tout début, j’ai trouvé la constitution des chapitres étranges. En effet, nous voyons le point de vue de Charlotte de Montbrun(en mode « je »), et parfois le point de vue de quelqu’un d’extérieur. Mais, nous en comprenons les raisons dans la deuxième partie du livre.

Nous suivons donc l’histoire de Charlotte de Montbrun, jeune fille de la bourgeoisie très moderne. Elle va assister à divers accidents mortels ou non, et se mettre à enquêter dessus. C’est grâce à Internet et au mystérieux et virtuel Roland, qu’elle va réussir à découvrir des rapports entre les victimes.
J’ai bien aimé que ce soit une jeune fille qui se met dans la peau d’un détective amateur. Cela change des thrillers que je lis et où les personnages principaux sont souvent des inspecteurs, anthropologues, etc. Dans ce livre, la modernité est de mise. Internet, surtout. « Google », « Firefox », « Mac », « iPhone », etc. Charlotte a l’air d’être une jeune fille très seule, qui se réfugie dans ce monde virtuel. Elle est « accro » au Net, à son blog, à ses amis virtuels.
Dans la deuxième partie du roman, les modes opératoires des crimes sont expliqués. Et j’avoue que certains sont bien détaillés… Voire trop bien détaillés ! Un peu ragoûtant !
Lorsque l’identité du coupable a été dévoilée, j’étais stupéfaite ! Les yeux ronds comme des flans. Je ne m’attendais pas vraiment pas à cette personne. De plus, à la toute fin, le titre du du livre prend tout son sens.

J’ai vraiment aimé ce livre. J’ai, au début, eu du mal à entrer dans l’histoire. Et puis, ça allait tout seul. Comme dit précédemment, les chapitres sont courts, donc très rapides à lire. De plus, le thème tourne autour de la Toile, donc assez compréhensible. La retranscription de Charlotte lorsqu’elle est complètement soûle est très bien faite, je trouve ^^ J’ai apprécié également les paragraphes sur l’Opéra Garnier, l’admiration du papa de Charlotte pour Napoléon, par exemple. J’ai appris quelques petites choses : qu’il y avait deux ruches sur le toit de l’Opéra Garnier !

Néanmoins, le dernier chapitre m’a laissée perplexe… Je me pose encore des questions…

Citation P14 :

« Ma petite fille, le virtuel prend trop de place dans ta vie. Ça me désole de te voir pianoter jour et nuit sur ton Macintosh. Tu délaisses tes amis et tu passes des heures avec des gens que tu ne verras jamais. Tu nourris des blogs que personne ne lit au lieu de travailler tes cours. »


Nombre de livres lus : 2/68

Publicités

2 responses to “La Douleur du Fantôme, de Michel Canesi & Jamil Rahmani

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :