Archives de Catégorie: Philosophie

Le Tao de Pooh, de Benjamin Hoff

Présentation de l’éditeur :
Le comment de Pooh, Le Tao de qui ? Le Tao de Pooh ! … où l’on découvre que l’un des plus grands maîtres taoïstes n’est pas un Chinois… ni un philosophe vénérable… mais un petit ours insouciant, tranquille, qui agit sans effort et sans arrière-pensée le personnage de A.A. Milne, Winnie-the-Pooh, c’est-à-dire Winnie l’Ourson. En chacun de nous sommeille un Bourriquet, un Coco Lapin, un Porcinet, un Maître Hibou et un Pooh.
Mais tandis que Bourriquet se tourmente
… que Porcinet hésite
… que Coco Lapin calcule
… et que Maître Hibou pontifie
Pooh simplement EST
et telle est la clé de la sagesse du Tao.

Éditeur : Picquier Poche
Année d’édition : 2004
Langue : Française
Nombre de pages : 179

Avis (très) personnel :
Après avoir lu la chronique sur le blog du Muffin finlandais, j’avais très envie de lire ce livre. Arrivée au Virgin, le vendeur me dirige vers le rayon Religion…. Mais, dans quoi je me suis embarquée… J’avoue, j’étais assez dubitative.

Ici, le narrateur interagit avec Pooh, ainsi qu’avec les autres personnages de Winnie-the-Pooh, tels que Bourriquet, Porcinet, Coco Lapin, Maître Hibou. Quel est donc le rapport entre ces peluches (très mignonnes, soit-dit en passant) et la taoïsme ? Le narrateur va expliquer à ses lecteurs le principe du taoïsme, philosophie/religion chinoise, par le biais de Pooh et des histoires de A. A. Milne. Ces dernières sont d’ailleurs souvent citées dans ce livre. C’est ainsi que je me suis rendu compte que je n’avais jamais lu d’histoires avec Winnie l’Ourson, je le ne connaissais uniquement par les dessins animés !
La seule chose qui m’ait perturbée, c’est que l’auteur appelle Winnie, Pooh. Or, pour moi, il s’appelle Winnie-the-Pooh, donc Winnie reste le prénom. Mais après quelques rapides recherches sur le net, j’ai appris que ce gros nounours fan de miel était également surnommé Pooh Bear. Je chipote un peu, car cela n’est pas vraiment gênant (seulement au début ^^).

C’est un livre qui se lit lentement, se déguste et se savoure comme une très bonne pâtisserie. Nous nous rendons compte que les contes de Winnie peuvent être lus à un autre niveau. Le taoïsme est expliqué de manière assez simple, le vocabulaire utilisé également. Cependant, il faut malgré tout être assez réveillé en le lisant, pour pouvoir bien saisir les choses.

Je pense qu’il va résider un moment sur ma table de chevet, et le relire de temps à autre. Et surtout, je crois que je vais m’acheter Le Te de Piglet ^^

Publicités

Harry Potter : Mythologie et Univers secrets, de William Irwin et Gregory Bassham

Présentation de l’éditeur :
Chercheurs, experts et universitaires déverrouillent les secrets cachés de ce personnage légendaire et apportent de nouveaux éclairages sur cette série fantastique de 7 tomes.
Ce livre est un compte-rendu nouveau et différent des grandes idées développées dans la série. Il vous montrera les aspects essentiels qui se cachent au cœur de cette célèbre histoire.
Qu’il advienne un classique ou non, Harry Potter semble déjà avoir acquis une dimension mythologique !
Éditeur : Original Books
Année d’édition : 2010
Langue : Française
Nombre de pages : 263
Avis (très) personnel :

Etant une grande fan de la saga Harry Potter, j’ai acheté sans hésitation ce livre.

C’est un livre écrit par des philosophes. En effet, William Irwin est un philosophe assez connu aux US. En plus de Mythologie et Univers secrets, il a collaboré sur l’écriture d’autres livres, tels que Dr House, les secrets d’un anti-héros. Cependant, comme dit précédemment, d’autres philosophes (professeurs ? à vérifier) ont contribué à cet ouvrage.

A partir de la série Harry Potter, quelques termes philosophiques sont expliqués : l’âme, le réel, la mort, etc. La première notion abordée est l’âme. L’auteur de cette partie donne au lecteur les différentes définitions. J’ai trouvé cette partie intéressante. Simple à la compréhension (je précise que la philo et moi, ça fait deux, voire même plus !), avec des exemples du livres avec les Animagi, le Polynectar, les Horcruxes… De plus, des questions pertinentes ont été mises en avant. Questions que je m’étais d’ailleurs posées lors de ma lecture des différents tomes de Harry Potter.  Mais, cela a davantage embrouillé mon esprit qu’autre chose ^^’ (surtout tout ce qui concernait la prophétie/le destin).

Puis, vers la fin de ce livre, correspondaient des concepts liés au tome 7, que je devais relire à ce moment-là pour une lecture commune. J’ai donc lu en diagonale pour ne pas trop me spoiler.

C’est une sorte de vulgarisation de la philosophie, à travers Harry Potter. Enfin, c’est comme cela que je le conçois. Cela ne m’a pas forcément apporté de nouvelles informations, mais c’était intéressant. Je pense que je le relirais, le temps que ça décante un peu.

 

Lien Bibliomania :