Archives de Catégorie: Japonais

Salon de Café McQueen

Un jour, en sortant du travail pour aller à la Poste près de Pyramides, je découvre une devanture assez sombre, avec un petit texte sur les kissa-ten. Cela m’interpelle… Je regarde rapidement ce qu’ils proposent, et les bentos ont l’air bon. Le terme Salon de Café me fait penser au franponais. Je me dis que vraiment il faudrait que je fasse un tour dans ce Salon de Café McQueen. C’était la semaine dernière.

IMG_9821

Je n’ai pas pu résister, et j’y suis allée déjeuner hier midi. Le restaurant est assez intime (les gens de l’extérieur ne nous voient pas manger, et franchement c’est quand même agréable), mais cosy, chaleureux. La décoration en bois doit jouer ! J’avais l’impression d’être dans un salon de thé à Sapporo. En plus, la langue japonaise est vraiment dépaysante : les serveurs le parlaient, ainsi qu’un bon tiers des clients. En sortant du restaurant, cela m’a fai bizarre d’entendre à nouveau le français, j’avais vraiment l’impression d’être partie au pays du soleil levant.

IMG_0042

Ils proposent pour le midi une formule bento, avec deux entrées et un plat, dont une entrée et un plat du jour, pour 12.80€. J’ai choisi pour ce midi : une omelette japonaise (tamagoyaki), des fèves edamame (c’est bon, mais j’avais oublié que ce n’était pas hyper pratique) et un saumon grillé au miso, accompagné d’un bol de riz. Je ne voulais pas spécialement de boisson, mais le latte au potiron a attiré mon regard, et attisé ma curiosité. Je souhaitais savoir s’il était meilleur que celui du Starbucks. Résultat des courses : un peu sucré, mais bien bien meilleur, avec de vrais morceaux de potiron dedans ^^

En résumé :
Vraiment bon. Dépaysant. Je n’avais plus faim pour les desserts, mais certains avaient des saveurs bien de là-bas (l’umeboshi par exemple, ou le Coffee jelly). J’y retournerais sans aucun doute.
Le bento était suffisant pour remplir mon estomac, mais je pense que les gros mangeurs resteraient sur leur faim. Il est également possible d’emporter ce dernier.

Adresse :
16 rue Molière – 75001 Paris

Horaires :
tous les jours sauf le dimanche : 8h-18h30

Budget :
12.80€ le bento
Environ 5€ les desserts – pareil pour les boissons

 

Publicités

Abeno – Londres

Abeno est un restaurant d’okonomiyaki, qui est situé à Londres, pas très loin de l’arrêt Holborn. Adresse conseillée par Iluze (encore merci !)

Contrairement aux restaurants d’okonomiyaki qu’on avait testés sur Paris, ces petites crêpes japonaises étaient faites devant nos yeux écarquillés, sur la plaque chauffante de la table.

J’ai choisi un okonomiyaki Porc/kimchi, pendant que mon amoureux penchait plutôt pour l’okonomiyaki du printemps. Pour trinquer, nous avons pris un verre de yuzushu bien rempli.

Une des serveuses arrive à notre table et mélange devant nous deux bols d’ingrédients secs avec un oeuf pour chaque.
Elle prépare d’abord ma crêpe, avant de passer à celle de mon chéri, plus chiante à faire xD 5 garnitures différentes : poulpe, boeuf, porc, crevette, konjac. Lorsque c’est cuit, elle ajoute de la sauce soja, et saupoudre de bonite.
A nous de jouer en ajoutant autant que l’on souhaite la sauce pour okonomiyaki et la mayonnaise.

C’était super bon (et supra chaud !!). Mon plat était épicé comme il fallait, peut-être un chouia trop (ma bouche était en feu).

La description des desserts donnait très envie, mais je voulais absolument manger des cookies ^^° Je ne peux donc pas vous dire s’ils sont aussi bons que sur la carte. Je retenterais la prochaine fois que je passerais par la capitale anglaise.

Un deuxième restaurant Abeno Too a ouvert vers Covent Garden. Ce dernier ne prend pas les réservations.

En résumé : Très bon restaurant, en revanche, on sent le graillon en y ressortant… >.< Ne mettez pas vos plus beaux vêtements pour y aller ^^°
Si vous passez dans le coin, n’hésitez pas à entrer !

Adresse :
Abeno – Bloomsbury
47 Museum Street WC1A 1LY

Horaires :
Lundi-dimanche : 12h-22h (dernière commande)

Budget :
15-20£ pour un plat


Salon de thé Tomo

Après un bon déjeuner chez Atsu Atsu, ma meilleure amie et moi souhaitions terminer sur une légère touche sucrée. Partant tout d’abord pour s’acheter un bubble tea chez Zenzoo, nous passons devant une devanture. Nouvelle, noire, à l’intérieur épuré.

Intriguées, nous nous rapprochons pour remarquer que c’est un salon de thé franco-japonais.
Intéressées, nous décidons de prendre notre dessert dans ce nouvel endroit. (Oui, je sais, juste avant, je disais que nous n’avions pas très faim, mais la nouveauté attire. Et surtout leurs pâtisseries aussi !)

img_9163

Ça me donne faim de revoir les photos… ^^°

Ils vendent également des pâtisseries à emporter, telles que des dorayaki, des tartelettes et même des wagashi. Le salon de thé est lumineux, et au moment où nous avons pris notre dessert, il n’y avait pas beaucoup de monde. Il me semblait que l’intérieur était petit (environ 4/5 tables et un comptoir), mais en passant à nouveau devant, j’ai remarqué qu’il y avait une pièce supplémentaire !

Ils proposent diverses boissons chaudes, dont le traditionnel matcha (bio), ou l’original chocolat chaud soba. Il y a aussi des boissons fraîches dont le matcha-yuzu pétillant, que j’aimerais bien essayer 🙂

Après une attente un peu longue pour passer commande, nous recevons nos pâtisseries et thés.

img_9191

Matcha bio accompagné d’une tartelette

img_9194

Et, là, c’est moi avec mon dorayaki et mon yuzu-sencha ^^

Les pâtisseries étaient bonnes, même si, au début de ma dégustation, j’ai cru avoir affaire à un dorayaki normal. Avant de tomber sur la pointe de fleur de sel de Guérande.

J’ai passé un bon moment, en bonne compagnie, et j’étais contente d’avoir découvert un nouveau spot pas loin du travail !

Adresse :
11, Rue Chabanais – 75002 Paris
Métro : Bourse / Quatre-Septembre

Horaires :
12h-19h (fermé le lundi)


Kodawari Ramen

J’avais entendu parler de ce restaurant grâce à Merci Alfred. Qui en faisait la promotion, en mettant en avant leur décoration atypique pour les français.

De l’extérieur, Kodawari Ramen ressemble à un restaurant japonais classique de râmens (classique, dans le sens comme là-bas). Mais, dès que l’on franchit le seuil de la porte, c’est une toute autre histoire.

IMG_9641

Vue depuis l’intérieur du restaurant (et non de l’entrée)

IMG_9640IMG_9628

Le serveur nous place au fond de la salle, près de la cuisine. J’avais l’impression d’être au Japon, dans une de ces ruelles, où s’alignent des stands de râmens.

Les tables sont réalisées à partir de planches en bois et de caisses de bières. Il y a des lampions au plafond.

Ce n’est pas très cosy, mais j’ai bien aimé l’ambiance dégagée par l’endroit. Kodawari Ramen ne propose que 4 sortes de râmens, au prix unique de 12€ (à cela, il est possible de rajouter des suppléments). Comme cela fait un moment que j’y suis allée,  je ne me rappelle plus ce que j’ai choisi…

En revanche, je me souviens du bon goût du bouillon ! Je le trouvais d’ailleurs moins gras que chez Hakata Chôten.

En tout cas, je le conseille pour l’endroit et les plats (bien sûr). Attention à la file d’attente ! Nous sommes arrivés à midi pile, et des gens faisaient déjà la queue en attendant l’ouverture du restaurant. Qui, contrairement aux restaurants japonais habituels, se situe sur la rive gauche.

Adresse :
29 Rue Mazarine – 75006 Paris
Métro : Saint Germain des Prés (ligne 4) / Mabillon / Odéon (Parking à deux pas)
Horaires :
Mardi-dimanche 12h-14h30 / 19h-22h30 (23h30 vendredi et samedi)
Pas de réservation
12€ le ramen


Oïshinoya

Pfiuuu, je dépoussière le blog, après ces semaines, mois, voire années d’inactivité. Je vais reprendre tout doucement, et puis cela me mettra d’avoir un récap’ des restaurants pour certaines personnes 🙂

Je vais donc commencer par le restaurant Oïshinoya.

Je cherchais un restaurant pour un déjeuner avec une copine vers Bourse ou Grands Boulevards. Et, je suis tombée sur un article au sujet d’un restaurant japonais inconnu au bataillon, enfin… inconnu au mien, en tout cas. Oïshinoya est un restaurant, qui propose 3 types de donburi : le gyûdon, le wagyûdon, le butadon et le tofudon. Malgré mon retour récent du Japon, je n’hésite pas à me sacrifier et décide d’y emmener mon amie.

La décoration du restaurant est assez simpliste, des tables hautes, et 3-4 tables « normales ». La commande s’effectue au comptoir. Un Gyûdon standard pour moi, avec un œuf. Pour tester la qualité. Ma copine a choisi le menu, composé d’un Gyûdon, d’une soupe miso et d’une boisson. Nous nous installons à une table haute. Un choix pas si judicieux que cela, car la table ne comporte pas de petits crochets, où nous pourrions au moins accrocher nos sacs. La préparation des plats est très rapide. Nous avons attendu à peine 5-10min, avant que la cuisinière japonaise crie nos prénoms. Nous attrapons un plateau, une paire de baguette, et enfin notre bol de riz. A table !

Verdict : Bon rapport qualité-prix ! Ayant pris l’habitude d’avoir un tamago onsen, j’étais un peu déçue de la consistance de l’oeuf, dont le jaune était quasi cuit. Mis à part cela, c’était bon. Le service est rapide, un peu comme au Japon. En plus, il est possible d’acheter à emporter : ce qui peut être pratique lorsque le temps sera plus clément ! En tout cas, il est certain que je retournerai là-bas pour tester les autres donburi 😉

24, Galerie Montmartre – 75002 Paris
Métro : Bourse (3) / Grands Boulevards / Richelieu Drouot (8-9)
Horaires : du lundi au vendredi : 12h-14h30 / 18h30-23h
Et le samedi : 12h-15h / 18h30-23h
Exemple de prix : Gyûdon à 11€ (+soupe + boisson >> +3€)

Il y a également une autre adresse dans le 3e arrondissement de Paris (Métro : Filles du Calvaire).


Nodaiwa

Il y a 2 semaines, j’avais gagné un pass Restopolitan, grâce à Do it in Paris. Je l’ai enfin étrenné dans un restaurant japonais, Nodaiwa, près de Palais Royal. Avec Restopolitan, selon le restaurant partenaire, nous avons le choix des plats (entrée, plat, dessert) ou tout simplement un menu est offert. Ici, c’était le dernier cas qui était appliqué.

La devanture du restaurant passe un peu inaperçue, avec en vitrine, une décoration zen avec une mini-fontaine, avec des pierres. De plus, l’intérieur est tout en longueur, du moins au début. Ca s’élargit légèrement au bout, mais ça reste un endroit intimiste, avec des clients japonais (j’adore cette langue).

Après avoir été installés, nous voilà en train de regarder la carte pour choisir ce que nous allons manger. Le menu offert était le Tsubaki (39€), qui était composé d’une sorte de bento avec du riz et de l’anguille grillée, des épinards avec de la sauce sésame, un peu de légumes salés, un bol de consommé chaud… J’ai été agréablement surprise par ce menu, l’anguille grillée était très bonne (surtout après avoir enlevé la peau, qui était assez grasse), j’avais ajouté un peu d’épices (qui ressemblent au goût à la citronnelle) pour « tester », mais sinon c’était nature avec le riz. De toute façon, l’anguille était marinée dans une sauce, je pense.



Belle-maman avait choisi un menu composé d’une soupe miso, de légumes salés, et d’un bento de riz avec du thon, de très bonne qualité, dixit celle qui l’a mangé ^^


Nous avons accompagné le tout d’un bol de thé. Je trouve la théière très jolie, pas vous ?

Une ambiance douce (j’allais dire calme mais les japonais derrière nous étaient très bavards), le serveur français très gentil (il nous a donné des explications sur les plats, la façon d’utiliser les sauces/épices). Les prix sont donc assez élevés (le menu Tsubaki à 39€ et l’autre à 29€), mais les plats y sont très bons. J’ai hâte d’y retourner (surtout mon homme, qui n’a pas réellement pu apprécier le menu, à cause d’un mal de tête), et d’essayer d’autres restaurants partenaires de Restopolitan.

Adresse :
272 rue Saint Honoré – 75001 Paris
Métro : Pyramides / Tuileries / Palais Royal – Musée du Louvre