Archives de Tag: 1er arr.

Les Artizans

Petit dîner entre filles après le cours de sport. Entre filles, ça signifie avec uniquement ma meilleure amie ! Hé oui, sans nos mecs, juste nous deux, pour se plaindre, râler, refaire notre vie comme on le fait si bien.
Elle a choisi le restaurant Les Artizans, situé dans la rue Montorgueil. Il faut savoir que nous passons tout le temps devant cette devanture, remplie de pâtisseries toutes jolies, lorsque nous faisons le trajet du retour après le sport.

Le restaurant semble assez petit, et les tables serrées entre elles. Pour un mardi soir, ce fut bien bondé (le quartier joue sûrement). Les serveurs paraissaient débordés, mais toujours aimables.
Nous avons été installées au fond de la salle, sur une table haute. Nous avons commandé chacune un Porn Star Martini (cocktail fruité), qui nous ont été apportés accompagnés d’un petit verre (un shot) de vin pétillant, je dirais.

Cocktail

Quasiment à la suite, nous avons eu nos plats : Pastilla d’agneau accompagnée de pommes de terre grenaille, et une pièce de bœuf saignant avec des pommes de terre et légumes.

Pour le dessert, je n’ai pas hésité longtemps. Quand nous avons attendu d’être placées, mes yeux ont tout de suite repéré le baba au rhum en vitrine (avec sa pipette de rhum). Ma meilleure amie a pris un flan et compotée de figues framboises (hélas, elle trouvait que le goût de pistache n’était pas assez présent).

En résumé :
Serveurs/euses super sympas, même si débordés.
Bons plats, bons et jolis desserts (qu’il est possible de prendre à emporter).

Adresse :
30 rue Montorgueil – 75001 Paris

Horaires :
tous les jours de 12h à 23h

Budget :
41€ chacune répartie de la façon suivante :
Cocktail : 10€
Plat : 15-20€
Dessert : environ 8€ (2€ moins cher quand on le prend à emporter)

Publicités

Salon de Café McQueen

Un jour, en sortant du travail pour aller à la Poste près de Pyramides, je découvre une devanture assez sombre, avec un petit texte sur les kissa-ten. Cela m’interpelle… Je regarde rapidement ce qu’ils proposent, et les bentos ont l’air bon. Le terme Salon de Café me fait penser au franponais. Je me dis que vraiment il faudrait que je fasse un tour dans ce Salon de Café McQueen. C’était la semaine dernière.

IMG_9821

Je n’ai pas pu résister, et j’y suis allée déjeuner hier midi. Le restaurant est assez intime (les gens de l’extérieur ne nous voient pas manger, et franchement c’est quand même agréable), mais cosy, chaleureux. La décoration en bois doit jouer ! J’avais l’impression d’être dans un salon de thé à Sapporo. En plus, la langue japonaise est vraiment dépaysante : les serveurs le parlaient, ainsi qu’un bon tiers des clients. En sortant du restaurant, cela m’a fai bizarre d’entendre à nouveau le français, j’avais vraiment l’impression d’être partie au pays du soleil levant.

IMG_0042

Ils proposent pour le midi une formule bento, avec deux entrées et un plat, dont une entrée et un plat du jour, pour 12.80€. J’ai choisi pour ce midi : une omelette japonaise (tamagoyaki), des fèves edamame (c’est bon, mais j’avais oublié que ce n’était pas hyper pratique) et un saumon grillé au miso, accompagné d’un bol de riz. Je ne voulais pas spécialement de boisson, mais le latte au potiron a attiré mon regard, et attisé ma curiosité. Je souhaitais savoir s’il était meilleur que celui du Starbucks. Résultat des courses : un peu sucré, mais bien bien meilleur, avec de vrais morceaux de potiron dedans ^^

En résumé :
Vraiment bon. Dépaysant. Je n’avais plus faim pour les desserts, mais certains avaient des saveurs bien de là-bas (l’umeboshi par exemple, ou le Coffee jelly). J’y retournerais sans aucun doute.
Le bento était suffisant pour remplir mon estomac, mais je pense que les gros mangeurs resteraient sur leur faim. Il est également possible d’emporter ce dernier.

Adresse :
16 rue Molière – 75001 Paris

Horaires :
tous les jours sauf le dimanche : 8h-18h30

Budget :
12.80€ le bento
Environ 5€ les desserts – pareil pour les boissons

 


Sébastien Gaudard

Cela fait un petit moment que j’entends parler de cette pâtisserie, de ce salon de thé situé quasi en face du jardin des Tuileries.

Pour fêter notre 15e anniversaire de rencontre (déjà ?! Ça ne nous rajeunit pas !), nous avons décidé de choisir notre dessert chez Sébastien Gaudard. Nous étions de toute façon dans le coin, après un déjeuner chez Aki.

IMG_9318

Le lieu est lumineux, assez girlie finalement. J’avais envie de goûter / acheter toutes les pâtisseries présentes. J’ai quand même dû faire un choix difficile : j’ai pris un el Baba (brioche, crémeux citron, tequila Patron Anejo, chantilly). Il était imbibé à souhait, tout moelleux. Le crémeux était très doux, pas assez acidulé à mon goût.

FullSizeRender1

Mon chéri a choisi un Mussipontain (hommage à ses parents, j’imagine) constitué de crème vanille, d’amandes caramélisées. Cela a fait son bonheur gustatif ! A partager, nous avons choisi une Forêt noire. Hélas, pour cette dernière pâtisserie, nous avons été tous les deux déçus. Il y avait un peu trop de crème, pas assez de génoise chocolat, ni assez de kirsch.

FullSizeRender
En résumé :
Un lieu chic, où il est possible de s’asseoir sous les arcades de la rue Pyramides. Je pense, cependant, qu’il vaut mieux aller à l’étage. La vue doit être plus sympathique. Il semblerait que sa tarte au citron est renommée : à goûter la prochaine fois 🙂 Car, je suis certaine de revenir, pour faire découvrir ces pâtisseries.

Adresse :
1 rue des Pyramides – 75001 Paris
Autre adresse (qui ne fait que pâtisserie) : 22 rue des Martyrs – 75009 Paris

Horaires :
Du mardi au dimanche : 10h – 19h (possibilité de petit-déjeuner)
Fermé le lundi

Budget :
Environ 6€ la pâtisserie


Teatime au Dali – Hôtel Le Meurice

L’hôtel Le Meurice est un 5 étoiles qui fait partie du groupe Dorchester Collection, tout comme, par exemple, le Plaza Athénée (je ne sais pas si vous vous en souvenez, j’ai mangé là-bas pour le brunch Haute Couture). Le lieu est majestueux, moins moderne que le Plaza Athénée je trouve, plus classique je dirais. J’ai beau dire classique, il n’empêche que j’avais la tête en l’air pour lire les citations sur la toile tendue au plafond, je regardais ce qui était possible de voir lorsque je suis allée aux toilettes (toilettes, à la japonaise, avec siège chauffant, ce qui est vachement pratique pour éviter le contact froid de la lunette avec notre fragile derrière !).

Mon petit mari m’y a emmenée pour fêter mon anniversaire, nous avons pu profiter d’un délicieux afternoon tea, au restaurant Le Dali, en hommage à l’artiste (évidemment). Nous avons chacun commandé un teatime accompagné d’une coupe de champagne de la sélection d’Alain Ducasse.

Le teatime est constitué :

  • d’un assortiment de finger sandwichs : un demi-éclair remplie de mousse d’aubergine, un finger burger au pesto tomates mozza, un wrap au saumon et pour le petit dernier, ma mémoire me fait défaut…
  • de 2 très bons scones : un nature et l’autre au sésame , accompagnés de clotted cream, de confiture de framboise, et de marmelade
  • et de pâtisseries du chef pâtissier de la maison, Cédric Grolet, telles qu’

une tarte au chocolat,
une tarte abricot, qui ressemblait tellement à un abricot
et un cookie pistaches framboises extrêmement gourmand (mais qui était plus moelleux qu’un cookie) .

Au lieu de prendre le chocolat chaud de la Manufacture (j’étais très tentée), nous avons préféré choisir un thé glacé, qui fut rafraîchissant par cette journée de chaleur.

Petit plus, des pâtissières passaient entre les tables pour proposer un morceau de kouglof ou des madeleines tout juste sortis du four… Ils étaient encore tout chauds. Tout bonnement délicieux et régressif !

Nous avons pu terminer cette fin de journée d’anniversaire au SPA Valmont (merci à mon chéri qui m’a fait cette surprise et qui a répondu à ma requête de massage <3).

En résumé :
Endroit calme et bien situé : juste en face des Tuileries (et actuellement, jusqu’au 27 août 2017, il y a une Fête foraine).
L’afternoon tea fut délicieux et copieux (un conseil : ne mangez pas trop au déjeuner, et au petit-déjeuner).

Adresse :
228, rue de Rivoli – 75001 Paris

Horaires :
Teatime : tous les jours de 15h30 à 18h

Budget :
Teatime : 50€
Teatime au champagne brut / rosé : 68€ / 76€


WHSmith – Salon de thé

Il faut absolument que je vous parle de ce salon de thé ! Cela fait 3 fois que j’y déjeune, et j’y retourne toujours avec plaisir.

WHSmith est une librairie anglaise, assez ancienne (1903). La partie salon de thé a ouvert très récemment, durant l’automne 2016. J’étais impatiente de découvrir l’endroit : se poser, boire un thé, grignoter une gourmandise tout en bouquinant. Le paradis pour un bibliophile 😀

3eb4fb9e-c524-4eca-84a8-542426c876d4

Première salle (sur 3)

La première fois a eu lieu juste avant Noël. Un peu intimidée, je me suis directement installée dans la première salle avec ma pile de livres à acheter, et ai commandé un thé fruité avec des scones. Ces derniers étaient presque aussi bons qu’à Londres (souvenirs de la journée à Londres). L’ambiance était calme, il y avait peu de clients. Je me suis sentie tellement bien, tellement en confiance, que j’ai failli laisser mon téléphone sur la table, quand j’ai voulu aller aux toilettes ^^°

Satisfaite de ma première expérience, j’ai voulu partager avec 2 amis. Je les ai emmenés là-bas pour le déjeuner. Ils proposent une formule pour le midi à 19€ (tout juste le montant maximum de ma carte Ticket Restaurant : parfait !), comprenant un sandwich, un thé et un dessert, le tout à la carte.

3119dce6-af8e-442d-ab67-ab4d2b368b2f

3 thés différents pour ne pas se disputer les sabliers

Les théières arrivent bien remplies, le client s’occupe lui-même de la gestion du temps d’infusion à l’aide de sabliers, à disposition sur la table.
Sur les photos ci-dessous, vous pouvez voir des sandwichs au saumon fumé, au brie et canneberges, et au rosbif. Ils sont accompagnés de chips (sel et poivre, ou parfois vitelotte) et d’une salade (pour la fraîcheur, et surtout ne pas culpabiliser ^^).

Pour le dessert, j’ai craqué pour l’Eton Mess. Dessert traditionnel anglais à base de fraises, de meringue, de glace et de chantilly, dont j’ai tant entendu sur les blogs culinaires (Papilles et Pupilles, C’est moi qui l’ai fait, entre autres). Il était généreux à souhait ! Décembre n’était pas la saison des fraises, il y avait donc à la place des fruits de la passion et des kiwis. Ne m’ayant pas avertie que le dessert ne comportait pas de fraises (contrairement à la description dans le menu), je ne me sentais pas de renvoyer l’Eton Mess… Je me suis dit que cela devrait aller, au niveau de mon allergie (NB : allergie aux fruits/légumes crus). J’ai quasiment dévoré mon dessert ! Je ne regrette pas du tout de l’avoir pris 😀

img_0004

Key lime tart : hélas un peu trop sucré, à mon goût

En résumé : Je vous conseille fortement de faire un tour chez WHSmith, non seulement pour la librairie (j’adore le département Jeunesse, dans lequel je pourrais y passer des heures), mais également au salon de thé. Le cadre est très sympathique, le service adorable (la 3e fois, je suis mal tombée, le salon était plein et c’était assez lent :/).

Adresse :
248, Rue de Rivoli – 75001 Paris
Métro : Concorde
Horaires :
Lun-sam : 9h30-19h
Dim-jours fériés : 12h30-18h30


Chez Flottes

A cause des travaux, je n'ai pu prendre en photo la devanture. J'ai donc piqué celle-ci sur le site du figaro.

Pour un déjeuner en famille (chéri, cousine et filles de ma cousine), j’ai choisi d’aller au restaurant Chez Flottes, qui se trouve non loin des Tuileries. Tout près de la librairie WH. Smith d’ailleurs.

Le nom peut sembler étrange, en rapport avec les poissons, et les crustacés. Mais, ce n’est pas que le cas. C’est un restaurant, de type bistrot de quartier, où les serveurs sont très sympathiques, avenants. Bref, prêts à vous faire plaisir.

Nous avons choisi à peu de choses près des plats différents. Tout d’abord, une entrecôte (ou un filet) de boeuf avec des frites, accompagnée d’un petit seau de sauce. Les frites sont épaisses comme il faut ! Miam !

Un plat du jour, qui s’avère être un risotto de langoustines. Mon homme s’est régalé ! J’aurai bien aimé plonger ma fourchette dedans, tellement cela avait l’air crémeux.

Du canard cuisiné de trois façons différentes (c’est également un plat du jour).

Et pour finir, un burger au foie gras. Qui était bon, mais je vous avouerai que c’était bien gras, un peu trop peut-être. Donc, la prochaine fois, je prendrai un burger tout simple.

C’était goûtu, les frites étaient bien croustillantes. J’aurai pu en manger bien plus d’ailleurs ! Mais le dessert nous attendait.

Il y a eu une tarte tatin avec sa crème fraîche, un moelleux au chocolat avec de la chantilly et une boule vanille (un dessert bien gourmand, que j’aurai bien pris), des macarons Pierre Hermé (qu’ils ont acheté dans la boutique d’à côté), et une tarte fine aux pommes flambée au Calvados (très bonne, mais un peu trop arrosée pour moi).

Voyez comme ça flambe !

J’y retournerai bien dans ce restaurant. Nous sommes agréablement bien accueillis, nous avons bien mangé. Et surtout, avec le site lafourchette.com, nous avons eu une réduction de -50% sur l’addition, hors boissons. Pour ma part, je n’ai pas trouvé que c’était cher, car la qualité était présente. Alors, avec la promotion, c’était très très abordable ! Alors, tentés ?

Adresse :
2 rue Cambon – 75001 Paris
Métro : Concorde

Gros plus : Dois-je le répéter ? Il y a une librairie anglaise, et une pâtisserie Pierre Hermé !!


Konfidentiel

Vous voulez vous retrouver dans un endroit intime, avec votre amoureux(se) ? Le Konfidentiel pourrait convenir.
L’endroit semble assez petit, mais un escalier en colimaçon vous emmène au sous-sol, endroit tout empierré. Ou, peut-être préférez-vous rester en terrasse ?
Dès notre arrivée, les serveurs nous ont bien accueillis, et ont eu la gentillesse de prendre nos casques de moto et nos blousons. Cela est assez pour mériter d’être souligné.

La serveuse nous place, nous avons vu sur une cheminée. Enfin, une fausse cheminée, mais qui réchauffe la pièce, qui ressemble à une cave. Au plafond, parmi les pierres, il y a une petite partie qui est en verre, qui fait le lien avec le rez-de-chaussée. Je peux donc confirmer une chose : les gens passent vraiment sur cette dalle et on peut les voir d’en bas. Il faut faire attention ^^

Commençons par un apéritif pour ce début de soirée. Un porto pour monsieur et un martini bianco on the rocks pour moi. Mon verre arrive tout illuminé, il y a en effet un glaçon « magique ». Par contre, j’ai trouvé que le martini avait un goût étrange… moins sucré que celui que je buvais en Turquie.

Nous avons tous les deux pris une entrée. Une salade fraîcheur, composée de tempuras de gambas, de moules marinées, de saumon fumé et de lamelles de thon poêlées a été commandée par l’homme. Quant à moi, j’ai choisi la terrine de foie gras mi-cuit. Les entrées étaient assez bonnes, ma foi.

Pour les plats, mon compagnon a choisi le dôme de magret de canard rôti au miel/soja et ses pommes caramélisées fondantes (hmmm les pommes…). J’ai pris quelque chose d’un peu plus léger : un dos de cabillaud poêlée beurre nantais, accompagné de courgettes, tomates et carottes en julienne. Le poisson était très bon, quant aux légumes, ils ne m’ont pas plus attirée que ça.

Et cette fois-ci, je n’ai pas pris de dessert (je vous étonne, n’est-ce pas ? ^^). Seul l’homme s’est laissé tenter par le tiramisu fait maison aux fruits rouges, qui était bon ^^ La serveuse l’a même amené avec 2 cuillères 😉 Elle a dû comprendre que j’allais piocher un peu dedans !

Au final, c’est un restaurant sympa, avec des serveurs très attentionnés. Mais, le fait que la serveuse soit à un pas de nous est assez stressant… Bon, mais pas transcendant. Pour ceux qui sont intéressés, il y a un menu Entrée/plat ou Plat/dessert qui est à 29.90€. A la carte, les entrées sont toutes à 14€, les plats à 19€ et les desserts à 11€.

Désolée pour les photos, comme il faisait assez sombre, on ne voit pas grand-chose dessus, alors j’ai préféré ne mettre que celles qui étaient à peu près correctes.

Adresse :
64, rue de l’Arbre sec – 75001 Paris
Métro : Louvre Rivoli


Nodaiwa

Il y a 2 semaines, j’avais gagné un pass Restopolitan, grâce à Do it in Paris. Je l’ai enfin étrenné dans un restaurant japonais, Nodaiwa, près de Palais Royal. Avec Restopolitan, selon le restaurant partenaire, nous avons le choix des plats (entrée, plat, dessert) ou tout simplement un menu est offert. Ici, c’était le dernier cas qui était appliqué.

La devanture du restaurant passe un peu inaperçue, avec en vitrine, une décoration zen avec une mini-fontaine, avec des pierres. De plus, l’intérieur est tout en longueur, du moins au début. Ca s’élargit légèrement au bout, mais ça reste un endroit intimiste, avec des clients japonais (j’adore cette langue).

Après avoir été installés, nous voilà en train de regarder la carte pour choisir ce que nous allons manger. Le menu offert était le Tsubaki (39€), qui était composé d’une sorte de bento avec du riz et de l’anguille grillée, des épinards avec de la sauce sésame, un peu de légumes salés, un bol de consommé chaud… J’ai été agréablement surprise par ce menu, l’anguille grillée était très bonne (surtout après avoir enlevé la peau, qui était assez grasse), j’avais ajouté un peu d’épices (qui ressemblent au goût à la citronnelle) pour « tester », mais sinon c’était nature avec le riz. De toute façon, l’anguille était marinée dans une sauce, je pense.



Belle-maman avait choisi un menu composé d’une soupe miso, de légumes salés, et d’un bento de riz avec du thon, de très bonne qualité, dixit celle qui l’a mangé ^^


Nous avons accompagné le tout d’un bol de thé. Je trouve la théière très jolie, pas vous ?

Une ambiance douce (j’allais dire calme mais les japonais derrière nous étaient très bavards), le serveur français très gentil (il nous a donné des explications sur les plats, la façon d’utiliser les sauces/épices). Les prix sont donc assez élevés (le menu Tsubaki à 39€ et l’autre à 29€), mais les plats y sont très bons. J’ai hâte d’y retourner (surtout mon homme, qui n’a pas réellement pu apprécier le menu, à cause d’un mal de tête), et d’essayer d’autres restaurants partenaires de Restopolitan.

Adresse :
272 rue Saint Honoré – 75001 Paris
Métro : Pyramides / Tuileries / Palais Royal – Musée du Louvre


Le Soufflé

Amateurs de soufflé, venez au restaurant Le Soufflé !

Qu’y mange-t- on ? Du soufflé, bien sûr !

J’ai découvert ce restaurant grâce à ma meilleure amie. En effet, sans elle, je ne me serais jamais aventurée dans le coin de la Place Vendôme. Vous savez, cet endroit qui regroupe le Ritz, des bijouteries et magasins très chers (voire hors budget pour moi). D’ailleurs, je pensais que j’allais me ruiner, mais que nenni. La formule spéciale Tout Soufflé, comprenant une entrée, un plat et un dessert, était à 32€. Il y a également des plats « normaux », mais je ne pourrai pas vous en dire plus, car nous avons toutes deux choisi la formule spéciale ^^ Attendez, c’est un restaurant de soufflé quand même !!

En entrée, j’ai pris le Soufflé au fromage (qui était assez conséquent). J’ai même un peu regretté mon choix, car trop de fromage tue le fromage. Bref, écœurée. Mais, je pense que cela plaira à un amateur de fromage. Ma copine a choisi le Soufflé à la Forestière, avec une petite sauce aux champignons, qui est très bonne (oui, j’avoue, j’ai goûté !). Pas de photo pour ce dernier, car elle s’est abîmée et est un peu verte fluo… Bref, le soufflé n’était pas du tout à son avantage !

Une petite salade pour digérer. Au fait, vous ai-je dit que leur beurre était bon, ainsi que leur petit pain ?

En plat, nous avons toutes deux pris le Soufflé à la Volaille, composé d’un soufflé au fromage avec une petite sauce à la volaille ! Yummy !

Et en dessert, un Soufflé aux framboises et un Soufflé Marquise aux pépites de chocolat, auquel le serveur a ajouté de la crème fraîche au rhum (sur la photo, on ne voit qu’une cuillerée de crème dans le soufflé, mais à côté, il y avait le bon pot fermier !). Ces deux desserts étaient aussi bons que jolis !

Après tout cela (et même avant), nous n’avions plus vraiment faim, mais nous n’avons rien regretté ! Les soufflés étaient très bien faits (réalisés au moment-même de la commande), très aériens (« It’s so fluffly, I’m gonna die !!! »), ainsi que les sauces pour les salés. Je pense que la prochaine fois que j’irai là-bas, je ne prendrai que la formule avec le plat et le dessert (après y être allée, je confirme il n’y a pas de formule avec le plat et le dessert…). Quant au service, il correspond un peu au quartier, les serveurs sont assez guindés, très gentils. La clientèle est assez chic aussi, nous faisions un peu pauvresses, avec nos jeans XD

Un plus ? Pas très loin de là, se trouve la librairie WHSmith, la plus grande librairie anglaise de France, ainsi que la librairie Galignagni, la première librairie anglaise en France ! Et également, le jardin des Tuileries pour digérer un peu ^^

L’adresse :
36 rue Mont Thabor – 75001 Paris (Métro : Tuileries)
Ouvert le Lundi au Samedi de 12h-14h30 et de 19h-22h (fermé le dimanche).

Après avoir fait cet article, j’ai eu très envie de retourner dans ce restaurant, ce que j’ai fait samedi soir, en emmenant ma best et l’homme. Cette fois-ci, les serveurs étaient plus naturels, plus aimables (ils faisaient même quelques blagues). Voici quelques photos de soufflés que l’on a mangés : un Soufflé aux épinards et à la chèvre, un Soufflé Arlequin au chocolat et à la vanille (on ne sentait pas vraiment pas la vanille, mais qu’est-ce que c’était bon !).