Les Crimes du Dr Watson, de Conrad Hensen & Duane Swierczynski

Présentation de l’éditeur :

Après la destruction par les flammes du 221 B Baker Street et la découverte d’un cadavre dans les décombres, le docteur Watson est arrêté et incarcéré. De sa cellule, il décrit les événements mystérieux qui ont précédé le drame. Alors que son ami Sherlock Holmes a disparu, englouti dans les chutes de Reichenbach, et que l’empire criminel du sinistre professeur Moriarty s’étend sur l’Angleterre, le docteur Watson ne cesse de recevoir d’étranges missives. Dans une dernière tentative désespérée pour se justifier, le docteur Watson a rassemblé douze indices qui permettront peut-être de prouver son innocence. Parmi celles-ci : Une gazette imprimée à Thousand Oaks, en Californie ; Un catalogue de colifichets érotiques ; Une pochette d’allumettes vides contenant quelques mots mystérieux griffonnés à la hâte ; Le texte intégral de L’Ultime problème, son célèbre récit de la mort de Sherlock Holmes…

 

Éditeur : Tornade

Année d’édition : 2010

Langue : Française

Nombre de pages : 60

 

Avis (très) personnel :

Voici un très beau livre ! La couverture est toute douce, en plus !

L’histoire nous raconte l’histoire d’une personne qui a trouvé une lettre provenant du docteur Watson. Des crimes lui ont été imputées, il se retrouve même en prison. Cette affaire ayant eu lieu après la mort de Sherlock Holmes dans les chutes du Reichenbach, il s’adresse à un ami commun, le colonel Resmo.

Tout au long de cette lettre, John Watson explique à son interlocuteur les évènements qui se sont passés depuis la mort de Sherlock Holmes. Le lecteur a même le possibilité de lire le texte relatant cet évènement. Des indices sont parsemés dans ce livre. Tantôt une lettre, un télégramme, tantôt une « boîte d’allumettes », une publicité, un journal (il espère ainsi que le colonel pourra l’aider). J’ai aimé déplié ces preuves, les lire, parfois les assembler. A l’aide de ces derniers, il est possible de connaître le coupable. Je vous avouerai que j’ai préféré le prendre comme un livre et non un jeu. Et puis, je ne suis pas très douée pour trouver les coupables !

Un très joli livre donc, mais un petit point négatif : je pensais que les « crimes » allaient davantage être bizarres ^^ Bref, une lecture distrayante.

Publicités

2 responses to “Les Crimes du Dr Watson, de Conrad Hensen & Duane Swierczynski

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :