The Hunger Games, book 3 : Mockingjay, de Suzanne Collins


Présentation de l’éditeur :
Contre toute attente, Katniss Everdeen a survécu aux Hunger Games à deux reprises. Mais alors qu’elle est sortie de l’arène sanglante vivante, elle n’est toujours pas en sécurité. Le Capitole est en colère. Il veut se venger. Qui pensent-ils devrait payer pour les troubles ? Katniss. Et ce qui est pire, le Président Snow a été parfaitement clair sur le fait que personne d’autre n’est en sécurité non plus. Ni la famille de Katniss, ni ses amis, ni les habitants du District 12.

Editeur : Scholastic
Année d’édition : 2010
Langue : Américaine
Nombre de pages : 455

Avis (très) personnel :
Comme prévu, j’ai enchaîné le troisième tome. Je voulais à la fois le lire vite (pour découvrir la fin) et prendre mon temps (parce que je ne voulais pas que ça se finisse). Je regretterai presque de ne pas avoir lu la trilogie d’un coup l’an dernier !!
ATTENTION SPOILERS PAR RAPPORT AUX PRECEDENTS TOMES

La fin du deuxième volume se termine par l’arrêt brutal de la 75e édition des Hunger Games. A l’issue de cette dernière, Katniss sera sauvée par le si discret 13e district, alors que Peeta sera capturé, emprisonné et torturé par le Capitole. Lors de son séjour souterrain (son nouveau chez-soi, car le District 12 n’existe plus), Katniss acceptera d’être le Mockingjay (non, ce n’est pas possible, je ne peux pas écrire le Geai Moqueur… c’est ridicule…) des rebelles, leur symbole vivant. Elle apprendra à se battre comme un soldat, après son rétablissement.
Tout comme dans les précédents volumes, l’auteur se focalise sur Katniss. Ce qui par moment m’a ennuyée, car je voulais savoir ce qu’advenait de Peeta, que nous ne croisons que de temps en temps au début. Le triangle amoureux se fait toujours sentir, mais n’est pas pesant. Je ne voulais pas savoir vers qui elle allait… A qui je vais faire croire cela ? Surtout pas à Sita, que je spammais lors de toutes les découvertes dans ce tome ! La pauvre…

Pour ce dernier volume, il y a encore des morts, qui surviennent plus ou moins rapidement. Je me rappelle d’une vers la fin, que je n’avais pas compris sur le moment, mais au chapitre suivant…
L’épilogue est attendrissant, on voit un bout de leur avenir, enfin un bout de l’avenir de Katniss plutôt. C’est une fin joyeuse, mais pas de type "tout le monde il est beau".

Cette trilogie m’a vraiment marquée. Après la fin de ce tome, je suis encore secouée, je n’arrête pas d’y repenser, j’ai même du mal à passer autre chose. De toute façon, je vais être dedans pendant un petit moment, vu que je les relis en français :D

Tomes de la série The Hunger Games :
The Hunger Games, book1
The Hunger Games, book2 : Catching fire

About these ads

4 responses to “The Hunger Games, book 3 : Mockingjay, de Suzanne Collins

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: