Young Sherlock Holmes, book 1 : Death Cloud, d’Andrew Lane


Présentation de l’éditeur :
When fourteen-year-old Sherlock Holmes discovers a pustule-covered body, it’s the start of a new life. Sherlock’s fearless mind and thirst for adventures lead him on a heart – stopping journey – from the quiet countryside to London’s dockland underworld, through fire, kidnap and espionage, to the heart of a terrifying plot that holds Britain’s future in its grasp.

Editeur : Pan MacMillan
Année d’édition : 2010
Langue : Anglaise
Nombre de pages : 320

Avis (très) personnel :
Ce premier tome présente les aventures de Sherlock Holmes quand il était plus jeune. Il n’est pas aussi perspicace que celui de Sir Conan Doyle, mais cela paraît justement plus crédible. Il est malgré tout assez logique pour son âge, peut-être grâce à son frère Mycroft, qui fait une apparition. Mais surtout grâce à son tuteur américain, Amyus Crowe.

Notre jeune détective s’est mis dans de (très) beaux draps ! Que s’est-il passé ?

Tout commence par des vacances d’été, qui auront lieu dans une famille éloignée. Séparé de sa famille, Sherlock se sent bien seul, et se lie d’amitié avec un jeune vagabond Matty. Ce dernier va lui raconter ce qu’il a vu : un homme mort assassiné, et un étrange nuage qui fuit le lieu du crime. J’ai bien aimé le fait de ne pas retrouver un Sherlock Holmes en miniature (une sorte de Meitantei Conan, que j’adore !). Mais plutôt un adolescent, qui deviendra ce qu’il est, grâce à des amis.
Mis à part le premier chapitre, l’auteur va se focaliser sur Sherlock Holmes, ce qui permet au lecteur de mieux le connaître. Nous le sentons frustré de pas pouvoir voir sa famille, sa mère, sa soeur, et ravi de rencontrer Matty, qui va devenir son ami. J’ai cru pendant un moment à une histoire un peu surnaturelle, en fin de compte, ce n’est pas le cas, comme les Sherlock de Conan Doyle (heureusement !).

C’était intéressant d’avoir un aperçu de sa jeunesse. Néanmoins, je pense que si je devrais lire un autre livre sur ce jeune Holmes, ce serait avec la plume d’Anthony Horowitz. Juste pour voir ce que cela peut donner (quelqu’un aurait-il lu les deux, pour me dire si c’est mieux ?). Et, peut-être en français. Je ne sais pas si c’était la fin de l’année, les fêtes, ou la fatigue, mais j’ai eu beaucoup de difficultés à lire ce roman…

Le film Sherlock Holmes (avec Robert Downey Jr et Jude Law) est enfin sorti !! L’avez-vous vu ? Vous pouvez trouver un avis assez positif chez Miss Spooky Muffin.


6 responses to “Young Sherlock Holmes, book 1 : Death Cloud, d’Andrew Lane

  • CecileSBlog

    Donc, toi tu as aimé mais sans plus ? Tu n’as pas trouvé que la personnalité de Sherlock n’était pas assez marqué.

    • Erato

      Non, je crois plutôt que je n’étais pas le « mood »… Donc la lecture en anglais m’a paru plus fastidieuse. Et puis, j’aimerai voir ce que cela peut donner avec une autre écriture.

  • Cosmo

    Bien, mais pas top pour toi… ça arrive, heureusement que tu à pleeeeins d’autres livres pour rebondir de plus belle !🙂

    Sinon en ce qui concerne le film, j’ai adoré !! d’autant plus que j’avais vu le 1er pour la première fois la veille, la j’était à fond dans le style de cet insolent et débraillé Sherlock qui à tellement la classe !🙂
    (et des déguisements, vraiment vraiment au point ^^)

    Franchement, entre Iron man et Sherlock holmes, Robert downey jr. est excelent.

    (dsl pour le petit HS sur ton post ^^)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :