Le Crime de l’Orient-Express, d’Agatha Christie

Présentation de l’éditeur :
Alors qu’il rentre de mission et compte s’arrêter quelques jours à Istanbul, Hercule Poirot est rappelé d’urgence à Londres. On est en hiver et à cette époque de l’année, l’Orient Express roule habituellement quasiment à vide. Pourtant, sans l’aide du directeur de la compagnie, Hercule Poirot n’aurait pas trouvé de place à bord, comme si tous les voyageurs s’étaient donné rendez-vous dans ce train ! Dès la première nuit, un homme est assassiné. Le train est immobilisé par la neige qui empêche l’assassin de s’enfuir. Dans les wagons isolés du reste du monde, Hercule Poirot, au sommet de son art, mène l’enquête. Et ce ne sont pas les pistes qui manquent !

Éditeur : Le Livre de Poche
Année d’édition : 1986
Langue : Française
Nombre de pages : 283

Avis (très) personnel :
Ce petit bijou m’a été offert pas Snowinette, dans le cadre du swap-ô-morues numéro 1. Très très bon choix, car j’aime beaucoup ce que fait Agatha Christie, même si parfois certains de ses romans ne me plaisent pas forcément. Mais, là, c’était une valeur sûre, je l’avais déjà lu et vu (le téléfilm avec David Suchet, parfait en Hercule Poirot !). Cependant, je ne l’avais pas encore dans ma bibliothèque ! Après un petit coup de mou dans mes lectures, je me suis plongée dans l’Orient-Express, ce train si célèbre. Et je n’ai pas été déçue ! J’ai même repris du poil de la bête.

Nous retrouvons ici un détective très récurrent, et que j’adore, Hercule Poirot. Après avoir résolu une enquête, ce petit Belge doit se rendre à Londres pour une autre mission. Pour cela, il va prendre l’Orient-Express. Train dans lequel aura lieu un meurtre sanglant : un homme est poignardé de 12 coups de couteaux… Sa mission : trouver les coupables qui ne peuvent que se trouver dans le wagon, à cause d’un intempérie de dernière minute. A ce moment-là, les interrogatoires commencent, les différents personnages se présentent, les alibis se font et se défont, les mensonges sont présents partout. Hercule Poirot va devoir découvrir la vérité, sans les moyens habituels, juste avec sa matière grise.

Comme c’est une relecture, je connaissais bien sûr l’identité du coupable. J’ai essayé, en vain, de découvrir comment le détective était arrivé à la conclusion finale. L’auteur nous balade à travers les divers alibis fournis par les passagers. Nous ne nous doutons de rien, jusqu’à la presque-fin.
Pour ceux qui ne l’auraient pas lu, je le conseille fortement, avec presque tous les romans de cette dame !!

Publicités

8 responses to “Le Crime de l’Orient-Express, d’Agatha Christie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :