Les Chroniques d’Edimbourg, tome 1 : 44 Scotland Street, d’Alexander McCall Smith


Présentation de l’éditeur :
Quand la jeune Pat pousse la porte du 44 Scotland Street, elle espère bien prendre un nouveau départ. Entre son colocataire, un beau gosse insupportable et terriblement séduisant, et son excentrique voisine de palier, Domenica, la voilà entraînée dans une nouvelle vie au coeur de l’Edimbourg bohème. Son travail à la galerie « Something special » s’annonce pourtant un peu morne. Sauf que Pat découvre au fond de l’obscur endroit un tableau qui pourrait bien valoir son pesant d’or et transformer sa vie !

Éditeur : 10/18
Année d’édition : 2008
Langue : Française
Nombre de pages : 414

Avis (très) personnel :
Dans ce livre, il y a une foultitude de personnages (de Domenicca à Irène, en passant par Bruce), plus ou moins liés entre eux, et dont le point d’attache est Pat. Cette dernière est une jeune fille de 20ans, qui entame sa seconde année sabbatique. Elle va loger au 44 Scotland Street, en colocation avec Bruce et deux autres personnes (dont nous ne connaissons que les prénoms). Les personnages qui sont mis en avant ici, ont tous pour point commun, le fait d’être écossais, et d’avoir un lien avec le 44 Scotland Street. Comme c’est un roman-feuilleton, les chapitres sont assez courts et nous passons parfois d’un personnage à un autre. Au début, cela m’a surprise, car je n’étais pas habituée à des changements de points de vue aussi rapides, mais l’on s’y fait vite ^^
L’intrigue tourne autour de la découverte d’un tableau qui pourrait être un Peploe, qui est un peintre très reconnu dans le monde de l’art. Mais, c’est surtout un prétexte pour découvrir Edimbourg, et ses personnages et coutumes si… écossais ! Les personnages sont parfois un peu caricaturaux (je pense surtout à Bruce…), mais cela ne m’a pas du tout gênée. C’était même amusant ! Je suis, comme vous le voyez, conquise. J’aimerai lire bien sûr la suite de ce volume, mais également les autres séries/titres de cet auteur. Je crois déjà savoir à qui demander ^^

Vous pouvez également lire les avis de Lyra et Guu, sur ce roman !

Publicités

14 responses to “Les Chroniques d’Edimbourg, tome 1 : 44 Scotland Street, d’Alexander McCall Smith

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :