Alcatraz, tome 1 : Contre les infâmes bibliothécaires, de Brandon Sanderson

Présentation de l’éditeur :
Je m’appelle Alcatraz. J’ai treize ans, je suis orphelin et je ne suis pas un gentil.
Laissez-moi vous dire une bonne chose : si un vieux bonhomme à la santé mentale douteuse débarque chez vous sous prétexte qu’il est votre grand-père et que vous devez l’accompagner dans une espèce de quête mystique… refusez sans hésiter.
Je fus obligé d’enfreindre cette règle ; c’était un cas de force majeure. Mais croyez-moi, c’est à ce moment-là que mon destin bascula, direction sacrifices, dinosaures, magie noire et infâmes bibliothécaires.

Éditeur : Mango
Année d’édition : 2011
Langue : Française
Nombre de pages : 310

Avis (très) personnel :
Ca y est, j’ai enfin lu un livre de Brandon Sanderson ! Certes, ce n’est pas le genre qu’il écrit habituellement, je crois même que c’est le seul Fantasy/Jeunesse qu’il ait fait pour le moment. Mais, cela m’a permis de faire une première approche. Après quelques tentatives ratées avec ce genre, j’étais un peu réticente. Cependant, j’ai trouvé que le titre était intriguant, et surtout, mes copines Lalou, Lelf et Lyra avaient bien aimé ! En plus, j’ai eu la chance de le faire dédicacer par Brandon Sanderson himself, lors de la soirée organisée par Orbit. D’ailleurs, durant celle-ci, il a ajouté qu’il avait écrit ce livre « pour se rincer la bouche »… J’imagine que c’est une façon d’indiquer que c’était une écriture détente ^^ Et cela se voit !!
Effectivement, dans ce roman, le narrateur Alcatraz Smedry nous parle d’une aventure qui lui est arrivée : celle contre les infâmes bibliothécaires (d’ailleurs, vous saviez que le titre originel de ce roman était tout simplement Alcatraz ? L’éditeur de Sanderson a voulu ajouter le terme bibliothécaire, pensant que ce serait plus amusant. Mais, l’auteur ne voulait pas que cela soit une copie d’un titre potterien, d’où la présence de la préposition contre. Continuons…). Le roman débute par une scène pleine de suspens, qui est un extrait du dénouement (vous savez, comme pour Twilight, pas celui de Lily S. Mist, mais de Stephenie Meyer). Tout cela pour revenir à l’histoire d’Alcatraz. Ce jeune homme de treize ans va découvrir qu’il a la capacité de détruire, enfin de casser tout ce qu’il y a autour de lui (cuisine, poignée de porte, sol, animal ?). Cette aptitude serait un pouvoir. Étrange, non ? D’ailleurs, dans ce livre, les pouvoirs sont tout aussi étranges (et pourtant utiles) : arriver en retard, trébucher n’importe quand, par exemple. J’ai aimé que le narrateur passe du coq à l’âne au lapin, c’est étonnant, étrange, et parfois frustrant. Il le sait et en joue très bien. Pour résumer, Alcatraz va découvrir sa véritable identité, il va lui arriver des malheurs, et il va peut-être s’en sortir (je ne vais rien vous dévoiler, il y a quand même 4 tomes pour le moment !).
J’ai l’impression d’avoir oublié quelque chose…
Ah mais oui, Alcatraz ne va pas partir tout seul dans cette aventure. Il sera accompagné de Papy Smedry, de deux cousins qu’il ne connaissait pas de prime abord, et d’une garde-du-corps un peu spéciale… Des personnages en soi assez amusants, même si pour certains, leurs caractères ne sont pas encore très approfondis.
C’était une lecture vraiment très agréable (vraiment rigolote surtout lorsqu’Alcatraz discute de technologie moderne ^^), même si ce n’est pas vraiment un coup de cœur. J’ai aimé cette documentation ce livre de Fantasy sur cette aventure contre les bibliothécaires, qui représentent les méchants, les manipulateurs de l’information. Je suis impatiente de lire le deuxième tome, qui j’espère sera aussi barrée que celui-là.

Publicités

6 responses to “Alcatraz, tome 1 : Contre les infâmes bibliothécaires, de Brandon Sanderson

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :