Les Quatre, d’Agatha Christie

Présentation de l’éditeur :
Une enquête sur les Quatre ? Quels Quatre ? S’agit-il d’un quatuor musical ? Des quatre grands ? Du Pacte à quatre ? Oh non ! Tout cela ne saurait constituer matière à enquête pour l’illustrissime Hercule Poirot… Et les Quatre en question sont des adversaires à sa mesure : un quatuor criminel ! Une bande de criminels internationaux dont le but n’est rien moins que de s’assurer la domination du monde… Bigre! Voilà des ennemis comme le célèbre détective n’aurait osé en rêver… Et une rude bataille en perspective !

Éditeur : Club des Masques
Année d’édition : 1933
Langue : Française
Nombre de pages : 251

Avis (très) personnel :
Voici une aventure du détective belge Hercule Poirot et de son acolyte, le capitaine Hastings, que je n’avais pas encore lue !
Le roman commence par l’arrivée de Hastings en Angleterre, il revient d’Amérique du Sud. Heureux comme tout de retrouver Poirot (et surtout de lui faire la surprise de sa venue), le voilà en réalité surpris. En effet, Poirot était en train de préparer sa valise pour partir en… Amérique du Sud, au Mexique plus précisément, pour une affaire. Quel hasard, quand même !
Mais, après un évènement assez étrange, et grâce à la déduction implacable de notre cher détective, celui-ci va rester à Londres (enfin, presque) pour une affaire hautement plus importante. Il voudra démasquer, démanteler des criminels surnommés les Quatre.
J’ai été ravie de retrouver Hercule Poirot, cela faisait un bon bout de temps que je n’avais pas lu (ou relu) ses aventures. Il est toujours fidèle à lui-même, intelligent, étrange pour certains, moqueur, et surtout pas modeste pour un sou ! En même temps, il n’a pas vraiment tort…
L’affaire dure assez longtemps, cependant, cela ne transparait pas. Lorsque le quatuor criminel n’apparaît pas, il y a des ellipses de temps. Le lecteur ne se rend donc pas compte de ce temps « perdu ».
Seul hic, je trouve que tout cela s’enchaîne trop bien… C’est malgré tout agréable à lire. J’étais plongée dedans, mais ce n’est pas vraiment mon histoire préférée.
J’ai bien aimé une remarque de mister Poirot sur le fait que les détectives de renom ont toujours un frère supra-intelligent qui reste dans l’ombre ^^ Serait-ce une référence à notre Sherlock adoré ?

2 livres lus


2 responses to “Les Quatre, d’Agatha Christie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :