Charlie and the Chocolate Factory, de Roald Dahl

Présentation de l’éditeur :
Willy Wonka’s famous chocolate factory is opening at last! But only five lucky children will be allowed inside. And the winners are: Augustus Gloop, an enormously fat boy whose hobby is eating; Veruca Salt, a spoiled-rotten brat whose parents are wrapped around her little finger; Violet Beauregarde, a dim-witted gum-chewer with the fastest jaws around; Mike Teavee, a toy pistol-toting gangster-in-training who is obsessed with television; and Charlie Bucket, our hero, a boy who is honest and kind, brave and true, and good and ready for the wildest time of his life!

Éditeur : Penguin
Année d’édition : 1998
Langue : Anglaise
Nombre de pages : 154

Avis (très) personnel :
Ah, Charlie et la Chocolaterie… C’est toute mon enfance ! J’ai tout d’abord été subjuguée par le film de 1971, où Gene Wilder incarnait l’étrange Willy Wonka, par les bonbons qui coulaient à flots, par la chocolaterie en elle-même. Après avoir vu le film, j’ai ressenti le besoin de le lire. Puis, à la sortie du film de 2005, avec Johnny Depp, en Willy Wonka assez flippant, j’ai eu à nouveau envie de lire cette œuvre de Roald Dahl, mais en anglais cette fois. J’ai dû attendre cette année, pour le faire ! J’ai adoré ce livre, été entraînée dans un livre délicieux, qui me donnait envie de goûter à toutes les créations de M. Wonka.

Résumons un peu l’histoire pour ceux qui ne connaissent pas (est-ce possible ?!). Dès le début de l’histoire, l’auteur nous présente la famille Bucket, les 4 grands-parents, les parents et Charlie, un petit garçon d’une dizaine d’années, que nous allons suivre. Ils sont très pauvres, seul le papa travaille (mettre les capuchons sur les tubes de dentifrices…). Mais, un jour, la chance tourne. La chocolaterie située à côté de chez eux ouvre ses portes pour les cinq enfants qui trouveraient un ticket en or dans les tablettes de chocolat Wonka !! Nous nous doutons, bien sûr, que Charlie réussira à trouver ce ticket. A partir de ce moment-là, nous découvrons avec lui l’univers fantasque de Willy Wonka, les petits bons hommes qui travaillent pour lui (des Oompa Loompas), la cascade de chocolat, bref pleins de gourmandises, de confiseries, de rêve !!!
Il y a derrière tout cela une sorte de morale pour les enfants. Cela ne m’a pas vraiment gênée en soi. Je dois encore être une enfant ^^ Je pense que cela fera partie des classiques que je lirais plus tard à mes enfants (si j’en ai ^^).

Je terminerai tout simplement par ces quelques paroles :
"Oompa Loompa Doompadee Doo
I’ve got another puzzle for you
Oompa Loompa Doompadah Dee
If you are wise you’ll listen to me
What do you get from a glut of TV
A pain in the neck and an IQ of three
Why don’t youtry simply reading a book
Or could you just not bear to look"

Hé bien, qu’attendez-vous pour le (re)lire !!


11 responses to “Charlie and the Chocolate Factory, de Roald Dahl

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: