Itinéraire d’enfance, de Thu Huong Duong

Présentation de l’éditeur :
Fin des années 1950 au Viêtnam. Bê a douze ans, sa vie dans le bourg de Rêu s’organise entre sa mère, ses amis et ses professeurs. Son père, soldat, est en garnison à la frontière nord. Pour avoir pris la défense d’une de ses camarades abusée par un professeur, elle se voit brutalement exclue de l’école. Révoltée, elle s’enfuit de chez elle, avec sa meilleure amie, pour rejoindre son père.
Commence alors un étonnant périple : les deux adolescentes, livrées à elles-mêmes, sans un sou en poche, finiront par arriver à destination, après des aventures palpitantes et souvent cocasses : Bê la meneuse, non contente d’avoir tué le cochon et participé à la chasse au tigre, va également confondre un sorcier charlatan et jouer les infirmières de fortune.
Roman d’apprentissage, ce livre limpide et captivant dépeint magnifiquement, dans un festival de sons, d’odeurs, de couleurs et de paysages, la réalité du Viêtnam après la guerre d’Indochine.

Éditeur : Le Livre de Poche
Année d’édition : 2009
Langue : Française
Nombre de pages : 346

Avis (très) personnel :
Grâce à l’opération Livre de Poche 2 achetés = 1 offert, je me suis lancée dans l’aventure vietnamienne ^^ Et puis, je ne l’ai pas choisi au hasard, j’avais déjà vu quelques avis positifs à son sujet !

Pendant toute l’histoire, nous allons suivre Bê, une jeune fille de 12ans, dans son pays, dans sa ville d’enfance, à l’école, lors de ses loisirs, avec sa meilleure Loan. En somme, une enfance normale… Jusqu’à ce qu’elle soit perturbée par un évènement. Injustement accusée de menteuse, elle va s’enfuir avec son amie, pour rejoindre la garnison où se trouve son père. Avant de le retrouver, elles vont faire des rencontres enrichissantes (je pense plus particulièrement au grand-père Moc), bonnes ou mauvaises.

Grâce à ce livre, nous pouvons observer les coutumes, la nourriture, la vie locales. C’est un récit, que j’ai trouvé presque réaliste (surtout à cause/grâce à l’épilogue). J’ai eu l’impression de me trouver aux côtés de ces deux jeunes filles. Je les ai d’abord suivies dans leur quotidien dans la première partie, puis me suis baladée avec elles parmi toute cette faune et flore vietnamiennes. Nous assistons également à la sortie de l’enfance de Bê, la maturité de ses pensées. J’ai retrouvé les pensées asiatiques émanées de cette histoire : la famille, l’honneur, et d’autres encore. Des pensées qui peuvent parfois être agaçantes, même pour moi qui suis asiatique ^^

Vraiment, c’était une très bonne lecture, agréable. Cela m’a donné envie de me plonger dans des livres qui décrivent les paysages d’Asie… Et surtout, j’ai envie de découvrir son oeuvre Terre des Oublis !

Publicités

8 responses to “Itinéraire d’enfance, de Thu Huong Duong

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :