Hanshichi mène l’enquête à Edo : Fantômes et Kimonos, de Kidô Okamoto

Présentation de l’éditeur :

Plein de bienveillance mais aussi de malice, Hanshichi est un détective de l’ancien temps qui sait démêler le vrai du faux, démasquer les secrets des jeunes geishas et les entourloupes des fantômes.
Car dans le Japon du XIXe siècle, il arrive qu’une mystérieuse coquette en kimono se transforme en énorme chat noir, que les monstres de foire courent les rues où s’escrime un meurtrier à la lance, à moins que l’ombre maudite de la fille du marchand de saké ne vous accompagne, le soir, avec de sanguinaires appétits de vengeance. Autant d’énigmes que notre Sherlock Holmes nippon réussit à élucider dans l’ancienne ville d’Edo aux pittoresques coutumes, en nous contant au passage maintes anecdotes sur les traditions, les fêtes, les usages et les plaisirs de cette époque où les fantômes n’étaient jamais bien loin.

Éditeur : Philippe Picquier
Année d’édition : 2008
Langue : Française
Nombre de pages : 252

Avis (très) personnel :

Après Fantômes et Samouraïs, retrouvons notre détective japonais Hanshichi dans Fantômes et Kimonos.

Suivant le même principe que Fantômes et Samouraïs, ce sont des petites histoires qui composent ce deuxième volet. Ce sont des enquêtes auxquelles il a participé, ou bien qu’il a entendu. Ce qui est intéressant dans ces livres, ce sont les légendes japonaises, ainsi que leur culture. Font leur apparition, les geishas, les fantômes, les kappas, les fêtes.

Les histoires sont assez courtes (il y en a X, au total), qui débutent généralement de manière assez étrange. Mais, Hanshichi, agent du gouvernement, est très doué, il déjoue les plans du coupable assez aisément, je dirais. Son langage est parfois très étrange, peut-être dû à la traduction : en effet, il utilise des mots tels que « Môssieur », et cela me faisait penser à Obélix quand il s’énerve (avec sa grosse voix…). Et je trouve que cela ne convient pas avec sa personnalité.

L’auteur a également écrit Drames d’amour, constitué de 3 nouvelles, mais bizarrement ce titre ne m’interpelle pas ^^’

2 / 3 (challenge terminé !)

Publicités

2 responses to “Hanshichi mène l’enquête à Edo : Fantômes et Kimonos, de Kidô Okamoto

  • Ankya

    Un livre que je ne connais pas du tout alors que :
    1. il est japonais (je ne connais pas tous les livres japonais bien sûr, mais il faut voir le petit 2)
    2. il parle de fantômes… et j’adoooore les histoires de fantômes japonais et chinois !
    Je vais pister le premier tome à la librairie 🙂

    • Erato

      Il ne parle pas vraiment de fantômes, mais surtout des légendes japonaises ^^
      Mais en tout si tu aimes les livres japonais, celui-là est vraiment très sympathique. De plus, les tomes 1 et 2 ne sont pas liés, tu peux donc les lire indépendamment ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :