Au coeur du Neuvième

J’inaugure une toute nouvelle rubrique, sur ce blog, concernant des endroits où l’on peut manger, grignoter de bonnes choses. Et puis, il faut bien nourrir le corps, après avoir tant nourri notre esprit ! De plus, cela apportera une certaine légitimité à mon titre de blog ^^ Oui, on m’en a fait vilement la remarque *siffle*

Voici Au coeur du Neuvième, une crêperie non traditionnelle !

C’est devenu un peu ma crêperie préférée. Alors, non, ce n’est pas une crêperie bretonne (que l’on peut facilement trouver vers le quartier de Montparnasse), mais au moins, ici, les tables sont assez espacées, on peut parler tranquillement ses amis (ou son/sa chéri/e), sans que les autres voisins puissent écouter. Puis, les serveurs y sont très sympathiques.

Par ailleurs, il y a une formule très intéressante, étant constituée d’un kir breton, une bolée de cidre, une crêpe salée et une crêpe sucrée. Le prix : 20€, ce qui est raisonnable sur Paris. Selon les crêpes que vous choisissez, cela devient rentable.

Voici l’apéro : kir breton et olives vertes. Normalement, la serveuse nous demande avec quelle crème de fruits nous voulons notre kir, mais là, elle a oublié. Donc, c’était de la crème de cassis. Pour le petit pot à côté du kir, ce sont bien des olives vertes normales, c’est juste que mon appareil photo l’a pris de manière assez étrange… ^^’

Elles ont l’air toute simple, mais elles sont très bonnes =)

A ma gauche, nous avons la Scribe (la galette de l’homme), composée de : Emmental / bacon / Jambon / Steak haché / Sauce barbecue et une petite salade pour alléger le tout. Pour cette dernière, il est possible de demander sans sauce vinaigrette (pour ceux qui n’aimeraient pas). J’imagine qu’elle doit être bonne, c’est l’une des habituelles que prend mon chéri.  Je dis « imagine », car je n’ai même pas pu en goûter un bout !

A ma droite, c’est la Martyrs (la mienne), composée de : Emmental / Tomates (mais j’ai demandé sans) / Emincé de volailles / Crème tandoori. C’est la première fois que je la choisis, je me cantonne le plus souvent à la raclette ou au reblochon. Mais, elle me convenait très bien, très légèrement épicée.

A la fin, j’étais presque rassasiée. Mais, n’est gourmande qui veut, il me restera toujours de la place pour un dessert (même minuscule).

Pour les crêpes sucrées, l’homme a choisi la Au coeur du Neuvième, qui est très joliment décorée : Crème de frangipane / Glace de vanille (1 boule) / Caramel maison / Amandes effilées. Elle n’est pas que jolie, mais délicieuse également. Quant à moi, j’ai pris une simple Miel Citron, qui m’a parfaitement contentée !

 

Bref, je vous conseille d’y faire un tour, surtout qu’à, à peine 10 minutes de là, se trouve le Virgin Megastore des Grands Boulevards ^^

L’adresse :
58, rue Lafayette – 75009 Paris (Métro : Cadet)
Ouvert le Lundi au Samedi de 12h-15h et 19h-22h (fermé le lundi soir et samedi midi).

Et, pour finir, j’ai retrouvé une photo d’une crêpe sucrée à la crème de marron ❤

Publicités

13 responses to “Au coeur du Neuvième

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :