Les Mondes magiques de Harry Potter, de David Colbert

Présentation de l’éditeur :

Unique, le monde imaginaire créé par J.K. Rowling s’enracine pourtant dans une tradition qui a traversé les siècles. Décryptant les fabuleuses histoires qui se cachent derrière les aventures de Harry Potter, débusquant le sens caché des noms de personnages, ce guide propose de s’embarquer, à la suite du jeune sorcier, pour un voyage fascinant à travers les mondes, tant réels qu’imaginaires, de la magie. Vous y rencontrerez des magiciens tels que Circé ou Merlin l’Enchanteur ainsi que d’authentiques alchimistes du Moyen Âge…
Vous y croiserez des écrivains aussi célèbres que Tolkien, Dickens, Flaubert, Ovide et Shakespeare… Vous y découvrirez l’invraisemblable origine de créatures comme le phénix ou l’hippogriffe…Vous y apprendrez tout sur les animagus, les dragons, les farfadets, le miroir du Risèd, le polynectar, les runes et les trolls, mais aussi les horcrux qui font leur apparition dans Les Reliques de la mort…
Truffés de clins d’œil au folklore, à l’histoire, à la littérature, aux mythes et légendes du monde entier, les 7 livres disent personnages, images et thèmes dans les trésors d’une culture universelle. Mais, depuis le début da série, se posait la question des motivations de l’auteur, difficiles à cerner tant elle brouillait les pistes. Cet œuvre magistrale désormais achevée, David Colbert a su l’explorer en profondeur et trouver les réponses aux interrogations restées entières depuis maintenant dix ans.

 

Éditeur : Le Pré aux Clercs

Année d’édition : 2007

Langue : Française

Nombre de pages : 253

 

Avis (très) personnel :

J’ai l’impression d’être dans ma période Harry Potter. Après la relecture des sept tomes de la saga, je commence la relecture des livres dérivés ^^ Commençons par Les Mondes magiques de Harry Potter.

Ce qu’il y a dans ce livre, c’est ce que je recherchais dans Mythologie et Univers secrets. Le hic est que le livre ayant été publié 2004, l’auteur s’est arrêté au tome 4 de la série.

Le livre s’articule de la manière suivante : une question (par exemple, « Quel est l’animal dans HP qui ne devrait pas exister ? » ou bien « Pourquoi les trolls sentent-ils mauvais ? »), suivie d’une réponse qui peut aller jusqu’à 5/6 pages. On apprend l’origine de certains patronymes : Sirius, Hedwige (qui aurait été une sainte, qui est le patron des orphelins), Hermès (le dieu messager), et également Goyle (dont le nom viendrait du terme gargouille, ce dernier étant un dragon en forme de serpent qui vivait dans la Seine).

Même s’il y avait des informations que je connaissais déjà, de par les livres que j’ai lus sur la mythologie, certaines m’étaient inconnues. C’était très intéressant ! Mais, c’est dommage que cela s’arrête au quatrième tome… J’aurai aimé en apprendre davantage ! Peut-être que le Lexicon répondra à mes besoins… A voir ^^

Lien Bibliomania :


8 responses to “Les Mondes magiques de Harry Potter, de David Colbert

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :