Trois enquêtes du Père Brown, de G.K. Chesterton

Présentation de l’éditeur :

Un bien étrange détective que ce Père Brown ! Prêtre catholique doué d’un instinct hors pair qui lui révèle la présence du Mal, il se trouve toujours mêlé à de mystérieux problèmes… Qu’il enquête sur l’affaire d’une jeune homme retrouvé ligoté dans une pièce mise à sac, sur l’enlèvement d’un richissime banquier par un bandit italien ou sur la malédiction ancestrale qui poursuit une famille, le Père Brown fait toujours preuve de flair pour découvrir la vérité.

 

Editeur : Folio

Année d’édition : 2005

Langue : Française

Nombre de pages : 105

 

Avis (très) personnel :

J’ai découvert le père Brown, à la fin d’un tome de Détective Conan. En effet, dans ce dernier, dans les premiers tomes, sont présentés des personnages de romans policiers. Je voulais donc « essayer ». De plus, G.K. Chesterton utilise les bases de l’intrigue policière exposées par Monseigneur Ronald Knox, qui n’est nul autre que l’instigateur des études holmésiennes (merci wiki !).

Comme l’indique le titre, nous suivons le père Brown dans trois histoires. Suivre est un grand mot. En effet, le narrateur est omniscient dans les nouvelles. Le lecteur peut donc connaître les réflexions du père Brown, mais également celles des autres protagonistes.

Je vais vous avouer, je me suis ennuyée tout le long du livre… Ce n’était pas intéressant. Peut-être parce que les nouvelles ne sont pas vraiment ma tasse de thé, j’ai l’impression que l’on passe à côté de pas mal de choses, et que l’histoire est bâclée (ce qui n’est pas tout le temps le cas, j’aime bien quand il y a un peu de descriptions, au niveau des personnages, des lieux par exemple). Et surtout, je ne  m’attendais pas à ce genre d’histoire, ni à ce « détective ». Il manquait quelque chose, mais je n’arrive pas à mettre le doigt dessus.

En fait, je trouve le père Brown trop discret, différent des autres détectives que je connais (Sherlock Holmes, Hercule Poirot), qui ont un assez fort caractère. Néanmoins, dans la première nouvelle, lorsqu’il démontre le résultat de l' »enquête », c’était intéressant. Mais, c’est la seule fois où ça l’était. Sinon, il fonctionne un peu l’instinct…

Je retenterai l’expérience avec un autre livre, un roman cette fois… Avec le père Brown (ou pas). Si vous connaissez, je veux bien quelques titres ^^

 

Citations :

« L’homme était la personnification de la simplicité et de la maladresse »

 

Lien Bibliomania :


5 responses to “Trois enquêtes du Père Brown, de G.K. Chesterton

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :