Quartier lointain, de Jirô Taniguchi

Présentation de l’éditeur :

Un Japonais d’une cinquantaine d’années se remet difficilement des excès d’alcool commis la veille ; à tel point qu’il se trompe de train pour rentrer chez lui. Il se retrouve dans celui qui se dirige vers la ville de son enfance et il en profite pour se rendre sur la tombe de sa mère. Ce retour sur les traces de sa jeunesse va se transformer en bond dans le temps car notre héros va être transporté dans la peau de ses quatorze ans.

 

Editeur : Casterman

Année d’édition : 2006

Langue : Française

Nombre de pages : 405

 

Avis (très) personnel :

Forcée par quelques personnes sur la shout de LA (je tairais les noms =P), je me suis mise à le lire un soir avant d’aller me coucher. Pensant n’en lire qu’un bout, je me suis surprise à le dévorer !!

C’est un homme d’une cinquantaine d’année qui se retrouve projeté dans le passé à la suite d’une visite sur la tombe de sa mère. On apprend rapidement que la veille de rentrée scolaire, quand il avait 15 ans, son père avait mystérieusement disparu. Il a 14 ans et se retrouve plongé dans ce passé d’adolescent, mais avec un esprit plus mature (il a 50ans quand même !). Pourra t il changer le passé ? Connaîtra-t-il les raisons de la disparition de père ?

J’ai aimé cette histoire, la nostalgie qu’elle me fait ressentir. Je me demandais comment notre protagoniste, Hiroshi, allait réagir, face à ce qu’il connaît déjà, les études, les amis, sa famille. Certains moments m’ont fait sourire : lorsqu’il boit de l’alcool, pensant s’en remettre rapidement ! Le fait qu’il connaisse déjà le futur, le rend parfois un peu extérieur à ce qu’il se passe et surtout plus attentif aux autres personnes (sa mère, sa sœur, sa grand-mère). Outre cette vie dans le passé, le lecteur entrevoit légèrement la vie actuelle d’Hiroshi, sa femme et ses deux filles.

Les dessins de Taniguchi sont toujours aussi superbes, assez bien détaillés. J’avais déjà remarqué cela lors de ma lecture du Gourmet solitaire.

Je ne regrette pas du tout que l’on m’ait forcée la main =D Si j’ai l’occasion, je regarderai le film également, le temps de décanter tout cela ^^

 

Lien Bibliomania :

Publicités

6 responses to “Quartier lointain, de Jirô Taniguchi

  • Lelf

    Ouaiiiiis ! Bon, c’est dur de ne pas aimer Taniguchi et cette oeuvre là, mais contente quand même que ça t’ait plu. Si un jour tu as l’occasion, je te conseille de lire Le Journal de mon père, que personnellement je préfère encore à Quartier Lointain. Faudrait que je les relise tous les deux pour voir si c’est toujours le cas 😀

    • Erato

      M. Erato a Le Sommet des Dieux dans sa bibli. J’aimerai bien le lire, Le Journal de mon père ^^ Et surtout Les Années douces (j’ai déjà lu le roman et j’aimerai voir ce que ça donne en manga). Je ne sais pas si tu as lu Mon Année : Le Printemps. J’ai bien aimé, j’ai hâte de lire la suite d’ailleurs =)

  • Metyuro

    moi aussi j’ai aimé cette histoire !

    ce personnage m’a beaucoup touché et l’histoire bien que « banal » est très émouvante !

    j’ai hâte de voir le film 😀

  • Lyra Sullyvan

    J’t’ai pas forcé la main ! 😛 Juste chaudement recommandé cette BD 😛

  • Violette

    je n’en ai entendu que du bien… c’est donc bien tentant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :