Sous les vents de Neptune, de Fred Vargas

Présentation de l’éditeur :

Une jeune fille assassinée par trois coups de poinçon, un ivrogne qui ne se souvient de rien mais que tout accuse… Pour le commissaire Adamsberg, il n’y a aucun doute : le passé refait surface. Le tueur au trident est de retour. Celui-là même qui avait poignardé la fiancée de Raphaël, le frère du commissaire, des années plus tôt dans leur contrée natale des Pyrénées.
Seul hic : l’homme est mort depuis vingt ans…
Se pourrait-il qu’Adamsberg, cet homme rêveur et sensible, coure après un fantôme et perde la raison ?



Editeur : J’ai Lu
Année d’édition : 2008
Langue : Française
Nombre de pages : 442


Avis (très) personnel :

J’ai trouvé que le début était assez lent., il n’y avait pas vraiment d’action. Ce n’est que vers la moitié du livre que l’histoire m’a réellement intéressée. Après qu’Adamsberg revienne du Québec avec son équipe. Le lecteur se doute de ce qui va se passer lors du retour du commissaire et qu’il reçoit un coup de fil de là-bas à propos d’un crime…

J’ai aimé découvrir une partie du Québec, surtout le vocabulaire utilisé. Heureusement que les cochs (policiers canadiens) traduisent parfois ce qu’ils disent pour se faire comprendre par leurs compatriotes français ^^

Le commissaire Adamsberg, ainsi que son adjoint Danglard, apparaissent pour la septième fois dans les livres de Fred Vargas. Ce sont en effet des personnages récurrents. Leur passé est évoqué, surtout celui d’Adamsberg avec son ancienne amie Camille. Néanmoins, il y a des descriptions physiques et psychologiques sur ces personnages, qui permettent au lecteur de ne pas être perdu et de ne pas être obligé de lire tous les romans concernant ce personnage.
J’ai quand même trouvé qu’Adamsberg avait beaucoup de chance dans cette affaire, que ses amis/connaissances lui soient aussi loyaux. Et pourtant, le nombre de fois que je les ai soupçonnés ! ^^’

Malgré un début lent (mais utile pour mettre en place l’intrigue), j’ai beaucoup aimé cette lecture. La deuxième moitié de l’histoire a bien compensé ! Je ne suis pas déçue par ce livre. L’écriture, les phrases courtes font qu’on ressent l’urgence de la situation.
Cela m’a donné envie de lire d’autres romans de cet auteur et de relire L’Homme aux cercles bleus, première aventure du commissaire. En effet, je l’ai lu il y a deçà quatre ans, et il ne m’a pas laissé un souvenir très marquant… Mais j’ai bien envie de le retenter ^^


Citations :
« Votre ego n’est pas grand comme la table, mais comme la cathédrale de Strasbourg. »

« Cette sensation de parfaite solidité stupéfia Adamsberg et le calma subitement. »


Lien Bibliomania :

Publicités

3 responses to “Sous les vents de Neptune, de Fred Vargas

  • virginie

    Vargas, un auteur que j'ai envie de lire, mais ce titre, plutôt ce début d'histoire un peu lent, ne m'inspire pas pour le moment. Mais j'y reviendrai sans doute!Car j'ai toujours peur de ne pas réussir à me mettre dedans quand je m'ennuie dès le début.

  • Natacha

    OOHH ca m’a l’air pas tout ca ! Surtout que j’ai jamais lu un Vargas !! Il faudrait que je try !
    J’adore ton nouveau blog, qui est tout joli !
    Bisousss

    • Erato

      M. Erato m’a dit qu’il était trop sombre -_-‘
      Pour Vargas, il faut absolument que j’essaie Pars vite et reviens tard (plus très sûre du titre …) !
      Merchi !
      Bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :