La lame du boucher, de James Patterson


Présentation de l’éditeur :

Alex Cross, le détective vedette de la police de Washington, a vu sa vie basculer le jour où sa femme Maria est morte dans ses bras, abattue par un mystérieux tireur.
Depuis, il a démissionné , repris son activité de psychologue et se consacre enfin pleinement à sa vie de famille…
Jusqu’à ce que son ancien équipier, John Sampson, lui demande de l’aide pour traquer un violeur en série particulièrement cruel, dont les victimes refusent obstinément de parler.
Les deux hommes vont alors se lancer sans le savoir sur la piste sanglante de celui qu’on surnomme le Boucher… et peut-être, enfin, retrouver, l’assassin de Maria.


Editeur : JC Lattès

Année d’édition : 2010
Langue : Française
Nombre de pages : 369

Avis (très) personnel :

Je n’avais jamais lu de romans de James Patterson, et pourtant l’envie était là. C’est juste que dans la médiathèque où j’allais, il n’y avait les titres que je voulais… Raison tout bête.
Alors quand Livraddict a proposé en partenariat un livre de cet auteur, j’ai sauté sur mon ordi l’occasion !


Le livre est composé en quatre parties, dont la première correspond à une période antérieure (1993) aux autres (2005). Le prologue commence par une scène qui pourrait être une sorte de cliffhanger, un avant-goût de la fin du livre. Ça doit être le troisième roman que je lis, qui utilise cette technique. Je trouve qu’ici, ce n’était pas vraiment utile.
La première subdivision correspond au moment où Maria, la femme d’Alex Cross, se fait tuer. Est-ce à cause de lui ? Qui est le tueur ? Le sujet ne va pas réellement tourner autour de ces questions. Elles vont plutôt inciter le policier, désormais psychologue, Alex de mener une enquête avec son partenaire, John Sampson.
Selon le chapitre, le point de vue est différent. Parfois, nous avons celui d’Alex Cross, focalisation interne à la première personne. Parfois, celui de Michael Sullivan, alias Le Boucher (là, la focalisation interne est à la troisième personne). Cela permet de ne pas trop se mêler les pinceaux, de connaître l’identité du protagoniste.
J’ai bien aimé le fait que l’on ait le point de vue du tueur, et qu’on connaisse ainsi son passé. Cela le rend plus humain. Bien sûr, il aurait pu s’en sortir d’une autre manière.
Au tout début, j’ai trouvé que l’histoire se mettait lentement en place. Mais, à chaque fois que je devais arrêter de lire, je n’avais qu’une envie : ouvrir à nouveau le livre pour continuer ma lecture ^^
Cependant, j’ai trouvé un point négatif sur ce livre… Il est moins sanglant que le titre ne l’indique : les scènes de meurtres ne sont pas très détaillées. Ce qui peut être bien, le lecteur visualise moins les scènes de crimes ^^
Cela m’a donné envie de lire la suite des aventures d’Alex Cross (ou plutôt ses aventures antérieures ^^’).



Citation1 P46 :

« Le Boucher tourna les talons et repartit comme il était venu. L’inspecteur de choc allait s’en poser des questions… Et pourtant, contrairement aux apparences, son comportement n’avait rien d’insensé. Chacun de ses gestes s’inscrivait dans une logique très précise. Il savait ce qu’il faisait, pourquoi il le faisait, et le faisait toujours au moment choisi. »


Citation2 P240 :

« Le Boucher murmura : « Malédiction, mes plans ont encore déjoués ! » et s’imagina en méchant démoniaque tortillant sa moustache. Il ne se lassait pas de jouer au chat et à la souris, de multiplier les provocations en prenant chaque fois des risques. Surtout quand c’était lui qui faisait les règles. »

Merci à Livraddict et aux éditions Jean-Claude Lattès de m’avoir fait confiance, pour ce partenariat.


Nombre de livres lus : 19
Nombre de livres dans la PAL : 65
Publicités

8 responses to “La lame du boucher, de James Patterson

  • karline05

    Je n'ai pas encore eu l'occasion non plus de le lire cet auteur mais je vais tacher d'ouvrir l'oeil à la bibliothèque

  • Laure

    Je finis Anita et je le commence, avis plutôt mitigé chez ceux qui l'on lu.

  • Erato

    Ah bon ? Faudrait que j'aille voir. Le point qui m'a un peu déçue (outre le côté pas très sanglant) c'est le fait que l'on connaisse déjà l'identité du coupable… J'aime bien me poser des questions tout au long du livre ^^

  • Natacha

    J'ai vraiment envie de le lire maintenant..même si le titre est assez sanglant lol 😀

  • Pimprenelle

    Je l'ai reçu également et j'ai hâte de me plonger dedans!

  • Frankie

    J'ai lu toutes les aventures d'Alex Cross et j'en suis très fan, même si les derniers sont moins percutants. J'ai ce dernier dans ma PAL mais je n'ai toujours pas eu le temps de le lire !

  • laure

    Finalement j'ai passé un excellent moment de lecture.

  • Cécile

    Ce livre est une perte de temps… pourtant j’aime Patterson mais là grosse déception, on court plusieurs lièvres à la fois (la mafia, le boucher, le meurtrier de Maria), il y a des anachronismes, Alex a 2 enfants quand sa femme meurt (enceinte certes mais tout juste enceinte) et il en a 3 qqs années plus tard… j’ai du revenir 5 ou 6 fois en arrière pour savoir d’où venait ce petit mais j’ai jamais trouvé la réponse…
    Bref… je l’ai lu jusqu’au bout mais juste par principe…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :