Baptist, tome 1, de Gyung-won Yu et Sung-ho Mun



Présentation de l’éditeur :

2010. 13 enfants venus des quatre coins du monde sont envoyés dans l’espace pour commémorer le nouvel an. Mais très vite, un grain de sable se glisse dans l’engrenage…
Pendant 13 heures, la Terre va perdre tout contact avec eux. Que s’est-il réellement passé ?

Après leur retour sur Terre, les cas de meurtres et de disparitions se multiplient autour des anciens membres de l’expédition. 8 ans plus tard, le passé rattrape l’un d’entre eux, Bono U. Meyer, un véritable génie au QI de 240, dont tout l’entourage sombre progressivement dans la folie…

Mystère, angoisse, surnaturel… Que s’est-il passé dans le silence assourdissant du vide spatial ?


Editeur : Ki-Oon
Année d’édition : 2010
Langue : Française
Nombre de pages : 160

Avis (très) personnel :

J’ai choisi ce manga, principalement pour le graphisme. Superficialité, quand tu nous tiens !

Ce premier tome est focalisé sur un des enfants, qui a participé à l’expédition spatiale pour fêter la nouvelle année. Cet enfant se nomme Bono U. Meyer. Autour de lui, les personnes ont étrangement des problèmes psychologiques (sa mère, sa soeur, son professeur de piano, etc.).

Vers les 2/3 du livre, j’ai commencé à entrevoir ce qui se passait réellement, ce que Bono aurait pu faire subir aux personnes, qui ont agressé ses proches.
Il y a également deux autres protagonistes, dans ce tome, qui ont un rôle important.
– Le commissaire Lioner, qui veut à tout prix coffrer Bono. Y a-t-il une raison particulière ? J’ai trouvé qu’il avait un air bien méchant avec sa tignasse et sa barbichette noires.
– M. Lumor, suspecté dans une affaire de meurtre, puis blanchi.
Par un concours de circonstances, le lecteur découvrira ce qui adviendra des personnes malveillantes pour Bono.

Les dessins sont sympas, les traits assez durs, mais ça colle bien à l’ambiance de l’histoire, qui est assez sombre.
Ce qui m’a le plus surprise, c’est le sens de la lecture. En effet, c’est un manhwa, donc un manga coréen. La lecture se fait de la gauche vers la droite (comme les livres occidentaux).

Dès que le tome 2 sort en France, je cours l’acheter ! ^^
Publicités

2 responses to “Baptist, tome 1, de Gyung-won Yu et Sung-ho Mun

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :