La Nostalgie de l’Ange, d’Alice Sebold

Présentation de l’éditeur :
Le viol et le meurtre de la petite Susie sont sans doute les souvenirs les plus effroyables qu’elle ait emmenés au paradis. Mais la vie se poursuit en bas pour les êtres que Susie a quittés, et elle a maintenant le pouvoir de tout regarder et de tout savoir. Elle assiste à l’enquête, aux dramatiques frissons qui secouent sa famille. Elle voit son meurtrier, ses amis du collège, elle voit son petit frère grandir, sa petite sœur la dépasser. Elle observe, au bord du ciel, pendant des années, la blessure des siens, d’abord béante, puis sa lente cicatrisation…
Habité d’une invincible nostalgie, l’ange pourra enfin quitter ce monde dans la paix.
Editeur : J’ai Lu
Année d’édition : 2009
Langue : Française
Nombre de pages : 348
Avis (très) personnel :
La Nostalgie de l’Ange est un livre que j’ai adoré ! Je ne pensais pas autant. J’étais très émue, touchée par sa lecture. J’ai même eu parfois les larmes aux yeux. Et, c’est un signe de qualité ! Car, je ne pleure pas souvent en lisant un livre, la larmounette est même rare. J’ai cependant ressenti un certain malaise dans les dix premières pages, lorsque le viol et le meurtre de Susie Salmon nous sont contés. C’est Susie qui nous raconte ce qui lui arrive depuis son paradis, ainsi que ce qui passe dans ce dernier. En effet, le paradis est spécifique à chacun. Néanmoins, certaines personnes peuvent avoir leurs paradis qui se croisent.
Depuis son paradis, Susie voit tout ce qui se passe sur Terre, les pensées, les souvenirs des personnes. Grâce à cette faculté, elle va donc observer sa famille, après sa tragique disparition, la façon dont ils essaient de s’en sortir, façon qui est caractéristique à chacun : la fuite, la chasse à l’assassin par exemple. Elle peut également voir ses amis proches, son premier amour, et son assassin. Puis, avec le temps qui passe, et les événements qui ont suivi l’accident, les parents, la sœur et le frère vont peu à peu commencer à vivre.
Ce qui arrive à Susie, vers la fin du livre, j’ai trouvé ça super (peut-être un peu trop fantastique…). Elle peut enfin faire certaines choses, qu’elle a manquées à cause de sa mort prématurée. Se sentir un peu plus adulte (même si ce n’était pas son corps à elle).

On se rend finalement compte que tout comme les vivants, les morts doivent faire leur deuil, afin d’aller vers l’avant, et d’atteindre le « grand grand paradis », comme dirait Susie.

Certes, c’est un livre triste, mais il y a toujours une petite pointe d’humour qui permet de ne pas déprimer tout le long du livre. J’aurai pu finir ce livre assez rapidement, mais je n’avais pas envie d’aller trop vite, juste envie de le savourer…

Je tiens donc à remercier Blog-O-Book et les éditions J’ai Lu pour ce partenariat. Partenariat qui m’a permis de lire (enfin !) ce livre. En effet, j’en avais déjà entendu parler lors de la sortie du film en début d’année et je me suis promis de le lire avant de regarder le film. Maintenant que l’étape « Lecture » est réalisé, il ne reste plus que l’étape « Visionnage du film ». Je vais cependant attendre quelque temps avant de le regarder, pour bien digérer le livre (Comment ? Je ne vous avais pas dit que j’étais livrovore ?!) et ne pas faire trop de comparaisons entre les deux.

Citation1 P69 :
« J’avais envie de le soulever et de le porter, comme sur les statues que j’avais vues dans les livres d’histoire de l’art. Une femme qui porte un homme en travers de ses genoux. Le sauvetage à l’envers. La fille disant au père : « Ça va aller. Tu vas t’en sortir. Maintenant, je ne laisserai rien ni personne te faire du mal. » »
Citation2 P201 :
« Ce jour-là, je sus que je voulais raconter l’histoire de ma famille. Parce que l’horreur sur Terre est réelle et quotidienne. C’est comme une fleur ou le soleil ; rien ne peut l’empêcher d’être. »

Nombre de livres lus : 8/68

12 responses to “La Nostalgie de l’Ange, d’Alice Sebold

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :