Cathy’s Book, de Jordan Weisman et Sean Stewart


Présentation de l’éditeur :

Ça ne va pas fort dans la vie de Cathy depuis quelques temps : son père est décédé brutalement, la laissant, seule avec sa mère, et dans un profond désarroi. Ses résultats au lycée s’en ressentent, elle a complètement décroché, au grand dam de sa meilleure amie Emma, qui ne cesse de l’encourager, en vain. Et puis elle vient de se faire plaquer par son petit ami Victor, un Chinois d’une vingtaine d’années auréolé d’un certain mystère ; elle décide de raconter leur brève idylle dans son journal intime. Cette rupture ne serait pas la fin du monde, si elle n’avait retrouvé, au lendemain de sa dernière soirée avec Victor, une trace de piqûre au creux de son coude… Victor a-t-il quelque chose à voir avec ça ?



Il n’en faut pas plus pour qu’elle décide de fouiner dans la vie de cet homme dont elle ne sait presque rien. Sous prétexte d’exiger des explications, elle s’introduit dans sa somptueuse maison en son absence, mais elle découvre que quelqu’un l’a devancée : le bureau de Victor est sens dessus dessous ! Elle comprend vite que Victor, qui prétendait vivre chez son oncle, est en réalité le propriétaire de cette magnifique demeure, et qu’il est immensément riche. Elle trouve également une photo de lui en compagnie d’une jeune femme et d’une fillette, prouvant qu’il a été marié. Ces découvertes lui donnent la désagréable impression que Victor, malgré son jeune âge, a beaucoup vécu avant de la connaître, et qu’il l’a probablement quittée pour Carla Beckham, une collègue de bureau plus « mûre » qu’elle, et dont le nom est mentionné à plusieurs reprises sur les pages de son agenda.



Craignant d’être prise pour le véritable cambrioleur, elle efface rapidement ses empreintes et s’enfuit en emportant l’agenda de Victor et la fameuse photographie de famille.



Grâce à l’agenda, Cathy sait où trouver Victor et se rend sur le lieu de son rendez-vous du lendemain, dans le Chinatown de San Francisco. Victor est fâché, et il lui conseille de ne pas chercher à le revoir si elle tient à sa vie. Il lui réclame aussi une amulette, qu’il la soupçonne de lui avoir subtilisée la veille, ce dont Cathy se défend. Au même moment, Cathy reçoit un coup de fil d’Emma, sa meilleure amie et confidente, que Cathy a tenue au courant de ses pérégrinations. Tandis qu’Emma lui apprend que Carla Beckman a été retrouvée morte, assassinée, Victor en profite pour filer…

Editeur : Bayard Jeunesse
Année d’édition : 2008
Langue : Française
Nombre de pages : 192

Avis (très) personnel :

J’ai emprunté ce livre dans la bibliothèque de mes nièces. En effet, je trouvais la couverture sympa et le concept (numéros de téléphone que l’on peut appeler, des sites internet que l’on peut visiter) original.



Je vous avouerai que je n’ai pas du tout touché aux preuves qui se situent au début du livre et j’ai réussi à suivre l’histoire. Je ne m’attendais pas du tout au dénouement, c’était une surprise ! Je ne dis pas que c’était une bonne surprise, seulement étrange … J’avais à peu près cette tête-là vers la fin (lors de la bataille) :O_o (ça veut tout dire ! ^^)



Tout cela pour dire que je n’ai pas vraiment aimé l’histoire. De plus, Cathy m’a souvent agacée de part ses comportements, attitudes.
Cependant, une chose m’a bien plu : c’étaient les dessins, je les trouvais jolis, même si parfois cela me gênait lors de la lecture …


2 responses to “Cathy’s Book, de Jordan Weisman et Sean Stewart

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :