Maléfices, de Maxime Chattam

Présentation de l’éditeur :
Une ombre inquiétante rôde dans les forêts de l’Oregon. C’est d’abord un employé de l’environnement qui est retrouvé mort, le visage horrifié. Aucune trace du criminel… Dans le même temps, des femmes disparaissent en pleine nuit, pendant le sommeil de leur époux. Pas de trace d’effraction dans les maisons… Et puis se répand une épidémie singulière : les foyers de Portland sont envahis par des araignées aux piqûres mortelles. Les victimes s’accumulent et la psychose s’intensifie. Et s’il n’y avait qu’une seule personne derrière tout cela ?
Un être pas comme les autres. On commence à murmurer le pire : et s’il n’était pas humain ? Joshua Brolin et Annabel O’Donnel vont mener l’enquête, entrer dans la toile et faire face à l’impensable.
Une nouvelle génération de tueur.

Editeur : Pocket
Année d’édition : 2007
Langue : Française
Nombre de pages : 635

Avis (très) personnel :
Nous retrouvons, dans ce troisième tome de la trilogie du Mal, les personnages des tomes précédents : Joshua Brolin, Larry Salhindro, Annabel O’Donnel (liste non exhaustive). Moi qui ai horreur des araignées, me voilà bien servie avec ce tome. De plus, les araignées me font encore plus peur à cause de ce livre …
Revenons à ce dernier.
Le début commence par la mort d’un employé de l’Agence pour protection de l’environnement. Celui-ci s’avère être le frère de Larry Salhindro, ami de Joshua Brolin. Ce dernier, après l’autopsie, estime que c’est une mort suspecte. Puis, avec la mort d’autres personnes, il s’intéresse davantage à ce cas. En effet, le meurtrier a un mode opératoire bien particulier : les victimes sont momifiées, puis enroulées dans de la soie d’araignée. Et surtout, elles ont le visage empli de terreur ! Assez dégoûtant et effrayant …

Autant le premier tome L’âme du Mal m’avait intriguée mais pas davantage, autant j’ai beaucoup aimé le deuxième et le troisième tomes.
Je trouve le rythme du livre soutenu. A chaque fin de chapitre, je n’avais qu’une envie : continuer à lire, afin de connaître le coupable ! J’ai essayé de deviner son identité, mais les fausses pistes s’accumulent. Rageant ! Mais, malgré tout, exaltant ! Est-ce que cela se voit que j’ai apprécié ce livre ? ^^
En tout cas, pour les fans de ce genre de littérature, je le conseille vivement !
Publicités

10 responses to “Maléfices, de Maxime Chattam

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :