Archives mensuelles : avril 2012

Des gars dans la cuisine

C'est le nom du restaurant qui m'a interpellé, d'ailleurs c'est grâce à ça que je l'ai choisi !

Cet endroit dirigé par des « gars » propose, le dimanche, un brunch pour un prix assez raisonnable, compte tenu du quartier. En plein coeur du Marais. D’ailleurs, ne connaissant pas trop le coin, j’étais très étonnée de l’affluence qu’il y avait ce jour-là. C’est un quartier très vivant, surtout au niveau de la rue des Rosiers. C’est impressionnant. J’adore !

Les serveurs/gérants de ce restarant ont été très sympas avec nous, même si nous sommes arrivés sur les coups de 14h30 pour le brunch, même si sur trois personnes, une ne mangeait pas. Bref, aimables, marrants. Tout pour se sentir à l’aise !

Un peu rose, non ?

Avec un copain, nous avons choisi le « Brunch des gars« . Un brunch très consistant : on avait été au Body Attack le matin, et il était 14h et des poussières quand nous avons franchi le pas de la porte. J’ai néanmoins beaucoup hésité avec le brunch bio. Ce sera l’occasion de revenir pour le goûter !

Tous leurs brunchs ont une base commune, composée de : une boisson chaude (thé, café, chocolat chaud), d’un verre de jus d’orange, des mini-viennoiseries (pain au chocolat, pain au raisin, croissant), d’une demi baguette de pain à tartine, avec du nutella (je n’y ai même pas touché !), de la confiture d’oranges, de cerises griottes, et/ou de beurre. Nos tartines ont été faites par la demoiselle qui n’a rien mangé. Ca va, elle ne se débrouille pas trop mal en tartinage. Peut mieux faire ^^

Puis vient le burger avec cheddar et bacon (j’avais demandé qu’on enlève la tomate, mais ils ont oublié…). Le seul point peut-être négatif : ils ne demandent pas la cuisson du steak. Quant à moi, j’avais complètement oublié de le dire. Je me suis donc retrouvée avec un steak à point/saignant. Ce que je vais dire va peut-étonner ceux qui me connaissent, c’était bon ! Certes, je l’aurai vu plutôt bien cuit, mais ce n’était pas écoeurant, cela se mariait mieux avec la sauce, le fromage. Le burger était servi avec une salade mélangée, des patates, une tranche de melon d’eau et de pastèque pour le côté light.

En dessert, j’ai choisi un fromage blanc 0% avec du muesli, c’était bon, légèrement sucré (j’avais l’impression qu’il y avait un peu de miel). Je n’ai pas fini, mais c’était pour mieux préparer mon ventre à la visite chez Princess Crepe !

Adresse :
72 rue Vieille du Temple – 75002 Paris
Métro : Saint-Paul


The Hunger Games, book 3 : Mockingjay, de Suzanne Collins


Présentation de l’éditeur :
Contre toute attente, Katniss Everdeen a survécu aux Hunger Games à deux reprises. Mais alors qu’elle est sortie de l’arène sanglante vivante, elle n’est toujours pas en sécurité. Le Capitole est en colère. Il veut se venger. Qui pensent-ils devrait payer pour les troubles ? Katniss. Et ce qui est pire, le Président Snow a été parfaitement clair sur le fait que personne d’autre n’est en sécurité non plus. Ni la famille de Katniss, ni ses amis, ni les habitants du District 12.

Editeur : Scholastic
Année d’édition : 2010
Langue : Américaine
Nombre de pages : 455

Avis (très) personnel :
Comme prévu, j’ai enchaîné le troisième tome. Je voulais à la fois le lire vite (pour découvrir la fin) et prendre mon temps (parce que je ne voulais pas que ça se finisse). Je regretterai presque de ne pas avoir lu la trilogie d’un coup l’an dernier !!
ATTENTION SPOILERS PAR RAPPORT AUX PRECEDENTS TOMES

La fin du deuxième volume se termine par l’arrêt brutal de la 75e édition des Hunger Games. A l’issue de cette dernière, Katniss sera sauvée par le si discret 13e district, alors que Peeta sera capturé, emprisonné et torturé par le Capitole. Lors de son séjour souterrain (son nouveau chez-soi, car le District 12 n’existe plus), Katniss acceptera d’être le Mockingjay (non, ce n’est pas possible, je ne peux pas écrire le Geai Moqueur… c’est ridicule…) des rebelles, leur symbole vivant. Elle apprendra à se battre comme un soldat, après son rétablissement.
Tout comme dans les précédents volumes, l’auteur se focalise sur Katniss. Ce qui par moment m’a ennuyée, car je voulais savoir ce qu’advenait de Peeta, que nous ne croisons que de temps en temps au début. Le triangle amoureux se fait toujours sentir, mais n’est pas pesant. Je ne voulais pas savoir vers qui elle allait… A qui je vais faire croire cela ? Surtout pas à Sita, que je spammais lors de toutes les découvertes dans ce tome ! La pauvre…

Pour ce dernier volume, il y a encore des morts, qui surviennent plus ou moins rapidement. Je me rappelle d’une vers la fin, que je n’avais pas compris sur le moment, mais au chapitre suivant…
L’épilogue est attendrissant, on voit un bout de leur avenir, enfin un bout de l’avenir de Katniss plutôt. C’est une fin joyeuse, mais pas de type « tout le monde il est beau ».

Cette trilogie m’a vraiment marquée. Après la fin de ce tome, je suis encore secouée, je n’arrête pas d’y repenser, j’ai même du mal à passer autre chose. De toute façon, je vais être dedans pendant un petit moment, vu que je les relis en français :D

Tomes de la série The Hunger Games :
The Hunger Games, book1
The Hunger Games, book2 : Catching fire


Chez Flottes

A cause des travaux, je n'ai pu prendre en photo la devanture. J'ai donc piqué celle-ci sur le site du figaro.

Pour un déjeuner en famille (chéri, cousine et filles de ma cousine), j’ai choisi d’aller au restaurant Chez Flottes, qui se trouve non loin des Tuileries. Tout près de la librairie WH. Smith d’ailleurs.

Le nom peut sembler étrange, en rapport avec les poissons, et les crustacés. Mais, ce n’est pas que le cas. C’est un restaurant, de type bistrot de quartier, où les serveurs sont très sympathiques, avenants. Bref, prêts à vous faire plaisir.

Nous avons choisi à peu de choses près des plats différents. Tout d’abord, une entrecôte (ou un filet) de boeuf avec des frites, accompagnée d’un petit seau de sauce. Les frites sont épaisses comme il faut ! Miam !

Un plat du jour, qui s’avère être un risotto de langoustines. Mon homme s’est régalé ! J’aurai bien aimé plonger ma fourchette dedans, tellement cela avait l’air crémeux.

Du canard cuisiné de trois façons différentes (c’est également un plat du jour).

Et pour finir, un burger au foie gras. Qui était bon, mais je vous avouerai que c’était bien gras, un peu trop peut-être. Donc, la prochaine fois, je prendrai un burger tout simple.

C’était goûtu, les frites étaient bien croustillantes. J’aurai pu en manger bien plus d’ailleurs ! Mais le dessert nous attendait.

Il y a eu une tarte tatin avec sa crème fraîche, un moelleux au chocolat avec de la chantilly et une boule vanille (un dessert bien gourmand, que j’aurai bien pris), des macarons Pierre Hermé (qu’ils ont acheté dans la boutique d’à côté), et une tarte fine aux pommes flambée au Calvados (très bonne, mais un peu trop arrosée pour moi).

Voyez comme ça flambe !

J’y retournerai bien dans ce restaurant. Nous sommes agréablement bien accueillis, nous avons bien mangé. Et surtout, avec le site lafourchette.com, nous avons eu une réduction de -50% sur l’addition, hors boissons. Pour ma part, je n’ai pas trouvé que c’était cher, car la qualité était présente. Alors, avec la promotion, c’était très très abordable ! Alors, tentés ?

Adresse :
2 rue Cambon – 75001 Paris
Métro : Concorde

Gros plus : Dois-je le répéter ? Il y a une librairie anglaise, et une pâtisserie Pierre Hermé !!


The Hunger Games, book 2 : Catching fire, de Suzanne Collins


Présentation de l’éditeur :
Après avoir gagné les Jeux de la Faim, Katniss Everdeen et Peeta Mellark retournent dans leur district. Alors que la « tournée de la victoire » dans le pays est sur le point de commencer, elle est visitée par le président de Panem. Il explique que le tour qui leur a permis de sortir tous deux vainqueurs des jeux, considéré comme un acte de rébellion envers le Capitole, donne des idées aux 12 districts du pays.
Il la menace de tuer son meilleur ami, Gale, si elle ne peut prouver à tout Panem que son acte n’était pas une provocation, mais un acte irréfléchi commandé par son amour fou pour Peeta.

Editeur : Scholastic
Année d’édition : 2009
Langue : Américaine
Nombre de pages : 480

Avis (très) personnel :
Enfin, une chronique ! Cela faisait bien longtemps (j’ai peut-être perdu quelques lecteurs entre temps…), mais je n’avais pas beaucoup de temps pour ça, et plutôt la tête dans autre chose. Bref, je vais essayer de reprendre un rythme plus régulier (genre un ou deux articles par semaine).

SPOILER PAR RAPPORT AU PRECEDENT TOME

J’ai lu le premier tome, en fin de l’année dernière, si je me souviens bien. Et je n’ai repris que très récemment, avec la sortie du film sur le grand écran.

A la fin du tome 1, Katniss et Peeta, les tributs du District 12, sont les grands vainqueurs de la 74e édition des Hunger Games. C’est la première fois dans l’Histoire de ces Jeux ! Cette victoire ne sera peut-être pas aussi facile à porter. En effet, de nombreux districts la considèrent comme une rébellion de la part de Katniss (Flashback : Elle et Peeta menacent de se tuer avec des baies mortelles, à moins que les Gamemakers ne les fassent gagner. Deux gagnants, sinon rien !) et une révolution se fait de plus en plus sentir !

Comme dans le premier tome et le dernier tome (en cours de lecture), nous avons le point de vue de Katniss Everdeen, qui a bien « grandi » depuis ces fameux Jeux de la faim. Elle va devoir à nouveau feindre la comédie sur sa relation amoureuse avec Peeta (d’ailleurs, que ressent-elle exactement envers lui ? envers Gale ?). Hé oui, durant ce volume, nous allons assister à la 75e édition des Hunger Games, où notre tout jeune couple sera les mentors d’autres tributs de leur district. De plus, c’est une édition spéciale qui a lieu tous les quarts de siècle, où le nombre de tributs sera doublé, et où des conditions spéciales vont entrer en jeu.

J’attire votre attention, non ?

J’avoue que j’ai trouvé la partie avant le début du jeu, assez longue, même si l’auteur nous explique pas mal de choses. Je me suis même demandée s’il y allait avoir une édition dans ce volume. C’était juste que j’étais très impatiente !
Nous ne savons pas grand-chose, de ce qui se passe en-dehors du Jeu, du Capitol, mis à part à travers les tributs qui parlent entre eux. Mais, cela reste très vague. Nous voyons essentiellement les stratégies, les alliances mises en place par certaines personnes (comme si j’allais vous le dire !).
La fin m’est resté en travers de la gorge. Un cliffhanger comme il faut. Vous comprendrez donc que je me suis jetée sur le troisième volume (tout en relisant le tome 2 en français, de peur d’avoir raté quelque chose… oui, oui, je vais bien).

Rien que pour une robe, j’ai hâte de voir le film !

Tomes de la série The Hunger Games :
The Hunger Games, book 1


Bilan du mois de Mars 2012

Le mois de mars n’a pas été super. La plupart des livres ne m’ont pas vraiment plu. C’est horrible d’avoir un rythme de lecture aussi… bas ! Ma PAL est remplie d’une centaine de livres (ce qui est beaucoup moins que d’autres personnes), mais rien ne me fait envie. Regarder des étagères remplies de livres et ne pas savoir quoi lire, n’avoir envie de rien est tout bonnement frustrant. Cependant, la fin du mois se passa mieux !

Livres

Le Syndrome de Copernic, d’Henri Loevenbruck
Un thriller qui pourrait presque nous rendre paranoïaque, mais l’histoire ne m’a pas vraiment emballée.

L’Etrange vie de Nobody Owens, de Neil Gaiman
Un autre Gaiman, une autre lecture réussie. J’ai été conquise par la plume de cet auteur !

Du Sang sur Rome, de Steven Saylor
Un roman qui a lieu dans la Rome de Cicéron, de Sylla. J’ai été beaucoup moins prise dans l’histoire, pourtant c’est une période de l’Histoire qui me plait.

Meurtres en famille, présenté par Mary Higgins Clark
Douze nouvelles de douze auteurs différents, qui ont pour thème commun : la famille. Comme dans tout recueil, il y en a des bonnes et des moins bonnes. Heureusement ces dernières se sont fait rares.

Les paradoxes de l’Histoire, de Claire L’Hoër
Des petites histoires qui démentent certaines informations que nous croyons vraies. Intéressant à lire.

Les dossiers personnels de Sherlock Holmes : Dr John Watson, de Guy B. Adams & Lee Thomson
Un album avec quelques enquêtes de Sherlock Holmes, ainsi que des télégrammes, lettres, photos qui ont utilisés.

Seul à savoir, de Patrick Bauwen
Une histoire qui m’a captivée ! Une autre réussite pour cet auteur.

Mangas / BDs

Une semaine sur deux, de Pacco
Un vrai plaisir de retrouver Pacco et surtout Maé, qui a bien grandi depuis les deux premières bandes-dessinées. J’ai d’abord eu du mal à m’adapter au dessin, j’ai en effet senti une différence avec les premiers albums. Au fur et à mesure, cela s’est très bien passé !

Restaurants

La Coupole : une brasserie classique, quelque peu bruyante, mais qui a une jolie façon de fêter un anniversaire (très impressionnant pour les enfants ^^)
58 Tour Eiffel : un restaurant-snack situé au 1er étage. Le mieux, c’est d’être placé côté extérieur, pour observer la vue de Paris. Les plats sont présentés dans des espèces de barquettes. Le service n’est pas trop mal, et les plats sont bons pour le rapport qualité/prix. Dommage que la carte soit aussi peu fournie.
Chez Flottes : un bistrot très très sympathique (un article arrive bientôt, promis !)
Un restaurant libanais : j’aurai aimé vous donner le nom, mais je ne le connais pas. Les portions sont généreuses, et la « mama » qui nous sert (c’est elle-même qui fait la cuisine et le service) est super sympa !!
Des gars dans la cuisine : un restaurant dans le quartier du Marais, le service est très sympa, et la nourriture y est bonne. Il faut que j’y retourne pour tester d’autres brunchs !

Livres reçus

Ayant participé au swap USA (article par ici), j’ai reçu les livres suivants, de la part d’Alison Mossharty :
Water for Elephants, de Sara Gruen
The Play Code, de Barney Stinson
Little women, de Louisa May Alcott

Les emprunts :
L’Etrange vie de Nobody Owens, de Neil Gaiman : lu, apprécié (article bientôt) et rendu à la bibliothèque
Guide de survie en territoire zombie, de Max Brooks / Les paradoxes de l’Histoire, de Claire L’Hoër : tous prêtés par Cosmo-boy !


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 26 autres abonnés