La Danse des Obèses, de Sophie Audouin-Mamikonian


Présentation de l’éditeur :
Un serial killer qui cuisine (et tue) avec la virtuosité d’un toqué trois étoiles, un suspense macabre aussi raffiné que cruel : tel est le « festin » concocté par une romancière à l’imagination… insatiable.
Dans la même journée, le capitaine Philippe Heart tombe amoureux alors qu’il n y croyait plus et se trouve chargé de l’affaire la plus tordue de sa carrière : une série de meurtres atroces qui ne touchent que… des obèses. Apparemment, aucun rapport entre son histoire d’amour naissante et la disparition de ces cinq hommes. En réalité, lui comme la belle Elena sont partie prenante de la vengeance mise en œuvre par l’« obèse killer ». Particulièrement manipulateur et pervers, celui-ci choisit des victimes tout sauf innocentes et sa cruauté n’a d’égale que l’inventivité de ses crimes et la minutie de psychopathe avec lesquelles il les met en scène. Pour remonter sa piste, Heart devra accepter d’entrer dans un jeu macabre dont il ignore toutes les règles…

Éditeur : Pocket
Année d’édition : 2010
Langue : Française
Nombre de pages : 340
Avis (très) personnel :

Entrée

Ceci est un livre écrit par l’auteur de la série Tara Duncan. Je ne connais pas du tout, je n’avais donc pas vraiment d’à priori sur elle, sur son style, son écriture. J’ai voulu lire ce roman, car j’apprécie le mélange du genre culinaire et policier (dans ce cas-ci, c’est plutôt du thriller). J’étais donc bien contente quand Sita me l’a prêté (pour ceux qui ne le savent pas encore, c’est ma fournisseuse :D).
De quoi cela parle ? Le synopsis résume assez bien le livre. Des meurtres sont perpétrés sur des obèses. Dans quel but ? Pour quelle raison ? C’est ce que nous allons découvrir au cours de notre lecture.

Plat

Dès le départ, l’auteur nous pose dans une ambiance un peu glauque. En effet, le premier chapitre montre le passé, les souvenirs du serial killer. Ces moments nous sont révélés au compte-goutte, maintenant ainsi un peu de suspense. Outre le criminel, le lecteur passe beaucoup de temps avec Elena, une jeune et jolie pédo-psychiatre, ainsi qu’avec le capitaine Heart, chargé de l’enquête. L’auteur nous fait sentir qu’il y a un lien entre eux trois. Mais quel est-il ? Pourquoi ces deux-là ont-il été « choisis » ? La nourriture, dans ce roman, est assez bien mise en avant de par le mode opératoire du meurtrier, ainsi que par les chapitres. En effet, ces derniers ont des titres (je crois d’ailleurs que c’est la première fois que je vois cela…), évoquant des plats qui m’ont l’air, ma foi, appétissants, ou du moins qui intriguent et donnent envie.
Cependant, bien que j’aie aimé l’atmosphère, j’ai trouvé que les personnages n’étaient pas réels. D’accord, d’accord, c’est de la fiction, un roman, une histoire. Mais, ce n’est pas pour autant qu’il faille avoir des personnages assez caricaturaux : une jeune femme dont le père est extrêmement riche, qui veut s’en sortir toute seule, un homme qui tombe raide dingue de ladite jeune femme, dès le premier regard…

Dessert

Au final, j’ai trouvé que l’ensemble était bien gentillet. Je m’attendais à quelque chose de beaucoup plus malsain, tordu. Mais, ce n’est pas déplaisant à la lecture, hormis la fin, qui est un peu abrupte.

About these ads

10 responses to “La Danse des Obèses, de Sophie Audouin-Mamikonian

  • Sita

    Eh ouais, j’deal des livres :p
    Rah, voilà ce qui m’a agacé aussi, le côté complètement faux des persos qui fait que t’as même pas spécialement envie de savoir ce qui va leur arriver…

  • Mimili

    Moi aussi j’adore les thrillers culinaires! A rajouter donc dans ma Wish-list. Mais si tu dis que les personnages sont trop caricaturés, cela risque de m’énerver, car je déteste ça!!
    Je suis contente de découvrir une autre gourmande littéraire comme moi dans la blogosphère^^

    • Erato

      Est-ce que tu as lu les livres de Michèle Barrière ? C’est vraiment sympa ! Je n’en ai lu qu’un pour le moment, mais j’espère en lire d’autres. Et surtout, tu as des recettes en fin de livre ^^

  • Tachas

    J’aimerais beaucoup lire ce livre même si le titre ne m’attire pas spécialement… bon après en ce moment j’ai envie d’avoir quelques frissons peut être que je devrais le lire lol

  • cajou

    J’ai reçu ce livre dans ma dernière commande, alléchée par les commentaires positifs lus ça et là…. bon me revoilà un peu refroidie mais c’est trop tard, il faudra bien le lire maintenant :p Je reviendrai comparer nos ressentis une fois que ce sera chose faite

    Au plaisir de te lire

    Cajou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 26 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :